La série de défaites de l’AS Saint-Etienne (7) a pris fin, mais les joueurs de Claude Puel n’arrivent toujours pas à gagner non plus. Au terme d’un match où chaque équipe a dominé une mi-temps, Lille a manqué l’occasion de rejoindre Paris en tête de la Ligue 1 en n'accrochant qu’un nul à Geoffroy Guichard (1-1). Alors que Wahbi Khazri avait ouvert le score, le LOSC est revenu grâce à un but de Jonathan Ikoné.

Ligue 1
Lille renverse Reims au finish
17/01/2021 À 17:51

Décidément, les Dogues n’arrivent pas à enchaîner en Ligue 1 le week-end dès lors qu’ils jouent en Ligue Europa la semaine. Pour la quatrième fois cette saison, les Nordistes, leaders de leur groupe en C3, ont été incapable de l’emporter quelques jours après avoir joué sur la scène européenne. Cela n’arrange ni la troupe de Christophe Galtier, ni l’ancien club du coach de Lille, l’ASSE, qui a évité un huitième revers consécutif mais reste englué en bas de tableau (15e avec 11 points), après 45 premières minutes qui laissaient pourtant présager beaucoup mieux.

André a réveillé les Lillois au retour des vestiaires

Avec le retour comme titulaires de Khazri ou de Mathieu Debuchy, les Verts ont dominé, toute la première période, une équipe chamboulée par rapport au match face à Milan trois jours plus tôt. Force est de constater que les six changements opérés dans son onze de départ par Galtier n’ont longtemps pas fonctionné. Et que ceux qui ont eu l’opportunité de se montrer, notamment Isaac Lihadji, ont gâché leurs chances. Avec un bloc haut, un duo de milieu Neyou-Camara impeccable à la récupération, un harcèlement constant du porteur de balle adverse, les Ligériens ont ainsi muselé le LOSC, qui n’a tiré qu’une seule fois dans le premier acte.

Dans un match d'abord plutôt fermé, les Stéphanois ont allumé la première mèche par Trauco (15e), avant que Khazri, sur un ballon mal négocié par Bradaric et un penalty généreusement accordé, n’ouvre le score (1-0, 33e). Il a fallu un passage au vestiaire pour que Lille se remette à l’endroit, notamment grâce à un grand Benjamin André qui a pris les choses en main au milieu et touché la barre sur corner (61e) tandis que ses partenaires sont venus, à leur tour, mettre la pression dans le camp adverse. S’il n’a pu compter sur ses nouvelles têtes, le LOSC s’est en revanche appuyé sur sa valeur sûre du début de saison : Burak Yilmaz.

Vous voulez vous abonner à Eurosport ? Profitez de notre offre Black Friday

Le Turc, toujours aussi remuant, a permis à son équipe de valider sa montée en puissance en remisant habilement un centre de Bradaric de la poitrine vers Ikoné, peu en réussite jusque-là mais qui a fait preuve de sang-froid pour tromper Moulin (1-1, 65e). Yilmaz a certes raté le ballon du 2-1 ensuite (77e) sur un nouveau rush d’André, mais son expérience et sa hargne sont forcément un plus pour les Dogues. Qui manquent l’occasion de rejoindre Paris et voient revenir à leur hauteur Lyon, Montpellier et Monaco, qu’ils affronteront la semaine prochaine.

Ligue 1
Touchés par le coronavirus, les Verts pourraient ne pas se déplacer à Strasbourg
15/01/2021 À 17:09
Ligue 1
Puel : "Je me considère en mission pour sauver le club"
13/01/2021 À 18:01