Un but de Marco Verratti, un autre de Sergio Ramos, et une large victoire à la clé : le PSG a vécu une belle soirée au Parc des Princes. Face à Reims, le club de la capitale a galéré pendant une période, face à une équipe qui est venue bousculer les leaders dans leur camp. Mais il s’est finalement nettement imposé (4-0), sans avoir besoin cette fois du talent de buteur de Kylian Mbappé. Paris garde ses 11 points d’avance sur Nice en tête de la Ligue 1.
Ligue 1
Salah, Lukaku, Darwin… Si Mbappé s'en va, qui pour le remplacer ?
IL Y A 11 HEURES
Le parcours tranquille du PSG en championnat s’est poursuivi sans trop d’encombres lors de cette 22e journée. Victorieux pour la 16e fois de la saison en Ligue 1, les hommes de Mauricio Pochettino n’ont pas eu besoin de s’employer pour terrasser une équipe champenoise qui, pourtant, avait les dents qui rayaient le parquet. Si elle a fait le dos rond par séquences dans le premier acte, la troupe d’Oscar Garcia a fait preuve d’ambition, aussi, en venant presser jusque dans leur surface des Parisiens de moins en moins tranquilles au fil des minutes.

Pourquoi la prolongation de Mbappé n'est peut-être pas impossible...

Ramos ouvre son compteur au PSG

S’ils ont fait passer quelques frissons dans le dos de la défense parisienne (28e, 35e, 41e), les partenaires de Hugo Ekitike ont manqué de tranchant à l’approche du but adverse. Peu habitué à faire trembler les filets, Verratti, lui, s’est montré impitoyable sur une demi-volée du droit dans la surface pour ouvrir le score (1-0, 44e). Le premier but de l’Italien en Ligue 1 depuis mai 2017, et son dixième sous les couleurs du PSG.
Au retour des vestiaires, Reims n’a plus jamais réussi à faire douter le club de la capitale, si ce n’est sur une frappe non cadrée de Dion Lopy après un arrêt de Navas devant Nathanael Mbuku (57e). Et cette fois, les Parisiens n’ont pas eu besoin de Mbappé pour débloquer la situation puisque c’est Ramos, titulaire pour la première fois cette saison au Parc, qui a fait le break en deux temps sur corner (2-0, 62e).

Clash Dembélé : "La faute du Barca, c’est de payer n’importe qui, n’importe quoi, n’importe quand"

Cinq minutes plus tard, les quelques spectateurs qui garnissaient les tribunes, jauge sanitaire oblige, ont bondi lorsqu’ils ont vu la frappe de Verratti, servi par Lionel Messi, de retour sur les pelouses pour la première fois en 2022, rentrer (3-0, 67e).
Mais le but a bien été accordé à Wout Faes contre son camp. Le défenseur rémois, pourtant excellent en première période, a vécu une sale soirée, puisqu’il a aussi dévié la frappe de Danilo dans ses buts (4-0, 75e). Mais cette fois, la réalisation a bien été créditée au Portugais. Qui va pouvoir préparer avec sérénité le choc des 8es de finale de la Coupe de France face à Nice, le 31 janvier prochain.

La joie de Sergio Ramos après son but lors du match opposant le Paris Saint-Germain à Reims, le 23 janvier 2022 en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
"Cela ne va plus tarder" : Mbappé promet un verdict "avant" l'équipe de France
HIER À 13:14
Ligue 1
Mbappé, dénouement imminent : "Mon choix est quasiment fait"
15/05/2022 À 21:12