Nice passera les fêtes de fin d’année à la deuxième place. Les hommes de Christophe Galtier ont terminé l’année 2021 par une victoire à l’arrachée face à Lens, autre candidat à une place sur le podium. Les Aiglons ont néanmoins dû renverser une situation mal embarquée, puisque les Nordistes étaient logiquement en tête à la pause (2-1). Un exploit de Justin Kluivert permet au Gym de mettre fin à sa série noire à domicile, où il n’avait plus gagné ni même marqué depuis trois journées. Pour Lens, c’est la soupe à la grimace : sixième match de suite sans victoire en championnat. La courte trêve va faire du bien.
Ligue 1
Embolo, une intégration réussie mais Monaco en attend plus
IL Y A 8 HEURES
Christophe Galtier ne sabrera certainement pas le champagne, mais au moins aura-t-il vu son équipe se démener pour renverser la vapeur, certes face à une équipe qui a pris l’habitude de trop mal terminer ses matches ces dernières semaines. En première période, les Niçois ont mis le pied sur le ballon sans jamais vraiment savoir quoi en faire. Il n’en fallait pas plus pour que les Lensois fassent montre d’opportunisme, rangés derrière un bloc bas très difficile à contourner. Dans le sillage d’une très grosse alerte sur un corner (29e), Arnaud Kalimuendo a profité d’une erreur de main de Walter Benitez pour ouvrir le score d’une puissante frappe croisée (0-1, 30e).

Nice termine la première moitié à la deuxième place

Hormis une reprise de Youcef Atal qui a forcé Jean-Louis Leca a se détendre (45e+1), la réaction du Gym aura mis du temps à se dessiner. Pire, Lens commençait à passer en mode contrôle après la pause, moment choisi par Mario Lemina pour ouvrir son compteur sous le maillot niçois d’une belle reprise (1-1, 63e). La suite ? La confiance lensoise s’est sérieusement égrenée et Nice en a profité pour imiter les récents adversaires du RCL en Ligue 1 : porter le coup d’estocade. Et c’est sur un exploit individuel que Justin Kluivert a mis son équipe devant, avec une frappe bien placée (2-1, 79e). Le Néerlandais est passé tout près d’un doublé, mais la barre a repoussé sa sublime frappe légèrement déviée (88e).
En d’autres termes, les journées de Ligue 1 se suivent et se ressemblent pour Lens. Comme face à Angers, Clermont, Paris et Nantes, les joueurs de Franck Haise ont mené au score mais n’ont pas été capables de conclure. En termes de résultats, c’est la catastrophe : trois petits points pris en six rencontres et une équipe qui glisse au neuvième rang avant le passage à 2022, après s’être installée dans le top 5 pendant de nombreuses semaines. Bonne pioche en revanche pour les Niçois, qui profitent du nul de Marseille face à Reims et de la défaite de Rennes sur la pelouse de Monaco pour devenir le nouveau dauphin du champion d’automne.

Aouar sans offre, Kamara en position de force et Icardi : qui va vraiment quitter la L1 cet hiver ?

Ligue Europa Conférence
Favre croit en la remontada de Nice : "On va le faire"
HIER À 21:30
Ligue Europa Conférence
Nice tombe de haut
HIER À 18:59