L’OM a fini par se sentir comme chez lui, vendredi à Angers. Le "Aux armes !" entonné par les supporters marseillais, peu avant l’heure de jeu, a illustré l’aisance qui a gagné les Phocéens, lors de ce match d’ouverture de la 9e journée de Ligue 1, qu’ils ont nettement remporté (0-3). Un score que la première demi-heure ne présageait guère, tant le SCO a d’abord bousculé son invité, sous une pluie battante.
"Pendant les 15/20 premières minutes, on n’a pas mis l’intensité qu’il fallait, on a mis du temps à comprendre le match", a concédé le milieu de l’OM Mattéo Guendouzi, au micro de Prime Vidéo, au sujet de ce "très bon résultat" pour son équipe. Hari Vukas, suppléant d’un Igor Tudor suspendu, confirme : "C’était difficile, après la trêve internationale, surtout lors de la première période."
Ligue 1
Le choc Harit comme motivation : "On avait à cœur de le faire pour lui"
13/11/2022 À 23:25

"Le coach nous a demandé de continuer, de tuer le match"

Mais Angers n’a pas profité de ce balbutiement initial et "en seconde période, une seule équipe a existé", se satisfait l’adjoint monté en grade le temps d’un soir. "On a été agressifs, on a su marquer à des moments qui leur ont fait mal. Ils ont eu des occasions mais on a su concrétiser les nôtres"¸ ajoute l’international Jordan Veretout, chargé du marquage à la culotte d’Adrien Hunou.
Les buts du (double) break ont été l’œuvre de Luis Suarez (50e minute) et Gerson (59e). "A la mi-temps, le coach nous a demandé de continuer, de tuer le match, et c’est ce que l’on a fait, raconte Veretout. Même après le 2e but, on a continué. A 3-0, le match était plié." Une performance avant tout collective, estime-t-il : "On est une équipe solidaire, c’est ce qui fait notre force cette année."
"On a un très bel effectif, les joueurs qui démarrent, ceux qui ne démarrent pas, tout le monde s’y met, abonde Guendouzi, son compère dans l’entrejeu. C’est comme ça que l’on pourra gagner beaucoup de matches cette saison." En L1, c’est en très bonne voie, puisque les Marseillais se couchent en leaders : "On fait un très bon début de championnat, on mérite d’être là où on est."

"La France fait-elle encore partie des favoris de la Coupe du monde ?"

Clauss homme du match

Si un joueur devait être sorti du lot, ce serait Jonathan Clauss. Positionné à gauche – et non à droite – pour compenser la suspension de Nuno Tavares, l’ex-Lensois a ouvert le score d’une frappe en angle fermé (35e), puis réalisé deux passes décisives. "Je ne savais pas non plus (que je savais faire ça)", a-t-il souri concernant son but, le premier de sa carrière olympienne.
"Quand il faut dépanner, on dépanne", résume Clauss, qui maintient sa préférence pour le flanc droit et déplore quelques problèmes défensifs, durant ce match qui n’était donc pas à sens unique (16 tirs à 15 pour Angers). "C’est un très bon joueur, que ce soit à droite ou à gauche", balaie son coach par intérim. "Il nous a fait beaucoup de mal", salue quant à lui l’entraîneur adverse, Gérald Baticle.

Gerson a été à la réception de l'une des deux passes décisives de Jonathan Clauss, lors de SCO Angers - OM (0-3) | 30/09/2022, en Ligue 1

Crédit: Getty Images

De quoi rêver plus grand ?

Un technicien qui a fait face à une grosse cylindrée du championnat, qui signe enfin un clean sheet, après une série de quatre rencontres sans y parvenir. "C’est évident qu’il y a un écart entre les deux clubs, les deux équipes", rappelle ainsi Baticle, avant d'élaborer son éloge des Marseillais : "J’ai vu une puissance très forte, une confiance très forte, je les ai trouvés impressionnants."
La cerise sur le gâteau a failli venir de Bamba Dieng, proche de trouver la faille en fin de partie, pour ses premières minutes avec l’OM cette saison, après avoir été placé sur la liste des transferts espérés. En sortie de banc, Amine Harit a régalé. En titulaire, Dimitri Payet peut encore mieux faire. L’OM a de la marge et de l’ambition. "On est premiers, jusqu’à demain (samedi, NDLR)peut-être", conclut Vukas, en référence au match du PSG, devancé d’un point avant de recevoir Nice à 21h00 : "On veut être le plus haut possible."

Cet OM est-il plus fort que la saison dernière ?

Ligue 1
Les Monégasques sont en colère : "L'arbitre était pour Marseille"
13/11/2022 À 22:46
Ligue 1
90e+8 : Et l'OM est allé chercher la victoire
13/11/2022 À 21:44