Les journées passent et se ressemblent pour l’Olympique Lyonnais. Les Rhodaniens ont subi un quatrième revers de rang en Ligue 1, dimanche, sur la pelouse d’un RC Lens dans une dynamique diamétralement opposée. "C’est inadmissible", a tonné Maxence Caqueret, à chaud, au micro de Prime Vidéo. "Encore une fois, on ne fait pas un bon match. On doit faire beaucoup mieux quand on est l’OL. On ne montre pas nos valeurs", se désole le jeune milieu de terrain (22 ans).
Pour trouver trace d’une telle série de défaites de Lyon dans l’élite, il faut remonter à 1991. Anthony Lopes est désabusé : "En termes de manière et d’état d’esprit, la copie n’a pas été remplie, loin de là (…) Je ne sais même pas si on a frappé au but pendant le match (4 tirs pour l’OL, 21 pour Lens, NDLR)." Le portier des Gones ne se cache pas derrière le coup du sort fatal : une main de Thiago Mendes, qui a accouché d’un penalty transformé par Florian Sotoca (82e minute).
Ligue 1
Le départ de Bosz serait acté, Blanc ou Garde pour le remplacer ?
08/10/2022 À 21:21

Le penalty ? Pas une excuse

"Quand ça ne tourne pas en notre faveur sur des faits de jeu comme ça, c’est que généralement, on ne mérite rien", élude Lopes. Le gardien portugais n’y voit pas une once d’injustice : "Il fait mal (ce but) mais après, dans la physionomie du match… on n’a rien montré." Même son de cloche du côté de Caqueret, qui retient le différentiel d’énergie déployée par les deux formations : "Lens a montré plus d’envie, plus d’engagement (…) c’est à nous de faire beaucoup mieux."
Anthony Lopes poursuit, dans la même veine : "Les Lensois ont eu un état d’esprit irréprochable, on savait qu’ils allaient être poussés par un public en feu. On aurait dû faire beaucoup plus." Il s’attend à une ambiance bien différente lors de la réception de Toulouse, vendredi prochain, craignant que le soutien de ses supporters se mue en pression : "Cela va être très compliqué (…) Il va falloir aller chercher un résultat, il faut faire carton plein jusqu’à la Coupe du monde."

"Les joueurs ont leur opinion…"

Peter Bosz a une lecture de la rencontre différente de celle de ses deux joueurs. L’entraîneur lyonnais n’a pas trouvé son équipe si dominée que cela, à en croire sa réaction, toujours auprès de Prime Vidéo. "C’est dur de perdre sur un penalty comme ça (…) Je ne vais rien dire contre mes joueurs. On a fait le maximum avec les joueurs sur le terrain", a-t-il analysé, insistant sur les "absents" qu’il déplorait ce dimanche (Malo Gusto, Corentin Tolisso, Moussa Dembélé notamment).
Relancé sur la vision divergente de Caqueret et Lopes, il a répondu : "Les joueurs ont leur opinion… Mon opinion est qu’ils ont travaillé (…) tout donné." L’ex-entraîneur de l’Ajax a toutefois reconnu être "en colère" après cet échec sur le plus petit des scores à Bollaert. Il a aussi abondé, concernant l’urgence de la situation : "Je suis inquiet parce qu’on a perdu quatre fois (…) On peut mieux faire, il faut mieux faire, absolument."

Les Lensois communient avec leur public, après un succès 1-0 face à l'OL en Ligue 1 - 02/10/2022

Crédit: Getty Images

"Le fossé est en train de se creuser"

Mieux faire, mais comment ? "J’aimerais bien le savoir, s’agace Anthony Lopes, qui a retardé l’échéance comme il a pu, ce dimanche. Parce qu’on aurait remédié à tout ça. Il va falloir trouver des solutions en interne, entre nous, peut-être savoir se dire les choses (…) Il faut savoir se mettre le cul par terre à chaque match." Maxence Caqueret avance un argument quantitatif : "On travaille la semaine… mais on doit encore plus travailler, être beaucoup plus tueurs."
"Il faut vite corriger tout cela, parce que ça ne va pas le faire", insiste l’un des joyaux du centre de formation rhodanien. "L’Olympique Lyonnais aspire à aller chercher les plus belles places européennes, et donc la Ligue des champions. Là, on en est très, très loin. Le fossé est en train de se creuser", s’inquiète Lopes, alors que Lyon, 7e après 9 journées, est à 9 points du podium. Pendant que Bosz mise sur la Méthode Coué : "J’ai confiance pour la suite, on fera tourner ça." Il semble bien être le seul.

Pourquoi l'OL est-il si patient avec Bosz ?

Ligue 1
Tuto communication pour Bosz : Comment Aulas lâche ses entraîneurs
17/09/2022 À 21:53
Ligue 1
Bosz sur Toko Ekambi : "Tout le monde sait qu’il peut faire mieux"
29/08/2022 À 14:18