Ça ne s'arrange pas pour Saint-Etienne. Déjà relégués en L2 à l'issue d'un barrage perdu aux tirs au but face à l'AJ Auxerre (1-1 a.p., 5 t.a.b. à 4), les Verts viennent d'apprendre qu'ils commenceront leur saison en L2 de la pire des manières : avec une sanction de six points de retrait (dont trois avec sursis) et six matches à huis clos à domicile (dont deux avec sursis). La Commission de discipline de la LFP pouvait difficilement faire autrement après les scènes de chaos qui ont suivi la fin du barrage le 29 mai au stade Geoffroy-Guichard.
Saint-Etienne lancera donc son exercice 2022-2023 avec trois points en moins pour sa reconquête de la L1 alors que seuls les deux premiers de L2 monteront en L1 en mai 2023. Et sans l'apport de son public pendant trois matches. Mais pouvait-il en être autrement ? Les images de violence entrevues ce 29 mai sont encore dans tous les esprits. Entre l'envahissement de la pelouse par des supporters des Verts en colère, le jet de fumigènes vers la tribune et la bousculade générale, l'AS Saint-Etienne a vécu une soirée cauchemardesque. Le genre de nuit que le football ne voudrait plus voir.
Ligue 2
"Les Girondins, c'est le laboratoire de tout ce qu'il ne faut pas faire dans le foot business"
17/06/2022 À 14:43

Saint-Etienne ne fera pas appel

Après s'être penché sur le rapport de l'instruction demandée par la Ligue sur ces "graves incidents survenus", la commission de la LFP était obligée de prendre ses responsabilités. Mais si l'ASSE se retrouve avec un handicap non négligeable à combler et devra se passer de l'apport de la billetterie pendant quelques matches alors que les finances du club sont déjà mal en point, Sainté s'en tire peut-être assez bien au final. Car la soirée du 29 mai n'était pas un incident isolé.
Lors d'une saison sous tension, les ultras de Saint-Etienne ont multiplié les débordements ces derniers mois. Les violences entrevues à l'issue du barrage étaient donc une récidive alors que les Verts avaient déjà dû jouer des matches à huis clos à Geoffroy-Guichard en fin de saison. S'ils ont déjà pénalisés leur club, les supporters stéphanois doivent aussi avoir conscience maintenant qu'ils devront se tenir à carreau toute la saison puisque les Verts resteront sous la menace de trois points supplémentaires retirés en cas de nouveaux débordements… Et il y a fort à parier que la commission de discipline, qui a haussé le ton ces derniers mois, ne laissera rien passer cette fois-ci.
L'AS Saint-Etienne, qui est aussi victime dans cette affaire et a d'ailleurs porté plainte contre X après les incidents, a tenu à annoncer quelques minutes après la révélation de ces sanctions que le club ne ferait pas appel". "Eu égard à la nature des faits incriminés, l'AS Saint-Etienne a décidé de ne pas faire appel de la décision", explique dans un communiqué les Verts, qui condamnent une nouvelle fois le comportement violent de certains de ses fidèles. Et ils font une demande : "Le club en appelle avec gravité à la responsabilité de chacun afin que ces actes inqualifiables ne se reproduisent plus jamais à Geoffroy-Guichard".
Ligue 2
Bordeaux, 5 questions autour d'une rétrogradation
15/06/2022 À 21:30
Ligue 2
Scénario catastrophe à Bordeaux : Les Girondins rétrogradés en National
14/06/2022 À 16:59