Getty Images

Les puissants n'ont pas abandonné leur rêve de Super Ligue fermée, bien au contraire

Les puissants n'ont pas abandonné leur rêve de Super Ligue fermée, bien au contraire

Le 03/11/2018 à 15:35Mis à jour Le 03/11/2018 à 15:46

FOOTBALL LEAKS – C’est un chiffon que les puissants agitent au-dessus du Vieux Continent depuis belle lurette : la création d’une Super Ligue européenne, fermée et dont les membres ne joueraient plus les championnats domestiques. Mediapart révèle que le projet est dans les cartons et n’attend que d’en sortir…

Depuis le début de la saison, ces quatre pays sont assurés, au minimum de représenter 50% des 32 inscrits en C1.

A priori, ça ne suffit pas aux puissants, qui ont une autre idée dans les cartons. En 2021, onze clubs lâcheraient la Ligue des champions et leur championnat respectif pour se consacrer à 100% à la nouvelle compétition européenne, qui leur assurerait vingt ans de revenus puisqu'ils ne pourraient en sortir durant ce laps de temps. Pas de relégation, aucun risque. Le bonheur à prix d'or...

Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge

Uli Hoeness et Karl-Heinz RummeniggeGetty Images

  • Qui sont les onze ? Des historiques du football européen et des nouveaux riches.

Le Real Madrid, en pointe dans le projet avec la société espagnole Key Capital Partners, serait accompagné par le FC Barcelone, Manchester United, le Bayern Munich, la Juventus Turin, Chelsea, Arsenal, le PSG, Manchester City, Liverpool et Milan.

Ces clubs seraient désignés comme les fondateurs.

Ils seraient rejoints par cinq clubs invités : Atlético Madrid, Borussia Dortmund, l'Inter, la Roma et l'Olympique de Marseille.

Le document ci-dessous a été reçu par le Real Madrid il y a quelques jours et n'a plus qu'à être paraphé par les clubs concernés.

Le Bayern ou encore le Paris Saint-Germain ont assuré à Mediapart ne pas avoir connaissance de ce document.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313