Neymar a raté des occasions ? C'est vrai. Neymar a parfois un peu trop râlé ? C'est probablement vrai aussi. Mais le Brésilien a été le vrai leader du PSG ce mercredi soir. Face à l'Atalanta, l'ex-joueur du Barça a livré une partition sublime. Et digne d'un quart de finale de Ligue des champions. Le danger est presque tout le temps venu de ses pieds. Recruté il y a maintenant un peu plus de trois ans, le "Ney" a été décisif dans un grand soir. Il a tout d'abord eu la passe décisive sur l'égalisation de Marquinhos (90e). Puis la passe en profondeur parfaite pour Mbappé sur celui de la victoire signé Choupo-Moting. Patron sur le terrain, le numéro 10 l'a également été en dehors.

Ligue des champions
L'antisèche : Vaincre cet implacable destin, c'est le plus beau des cadeaux pour le PSG
12/08/2020 À 22:25

"Je n'ai jamais pensé rentrer à la maison", a déclaré le Brésilien au micro de RMC Sport. "C'est une soirée formidable. L'Atalanta est une grande équipe, ils ont très bien joué, c'est la surprise de la compétition. Ils ont été très agressifs, on savait qu'ils allaient presser sur tout le terrain. On est très contents de ce qu'on a fait, on a fait un grand match aussi", a analysé sur Neymar. Avant de fixer le cap sur la demi-finale qui attend son équipe.

Des stats à la Messi mais aussi très imprécis : le paradoxe Neymar

"Il reste deux matches, un seul pour aller en finale, on va tout donner"

"Il va falloir se reposer, c'était un match difficile mentalement. Je n'ai jamais pensé à rentrer à la maison. Du début à la fin, dès l'échauffement, on n'a pensé qu'à se qualifier pour les demies. Personne ne va m'enlever de la tête que je veux aller en finale", a poursuivi le joueur de 28 ans. Le PSG a "franchi un palier", selon le Ney, conscient qu'un "autre très difficile arrive".

"Il va falloir régler ce qu'on peut pour faire un autre grand match. On vit des choses très fortes. On a vraiment un groupe formidable, on est une famille, on sait qu'avec cet état d'esprit c'est impossible de nous mettre hors compétition. On savait qu'un ballon pouvait arriver, que même après l'égalisation on pouvait mettre un deuxième but", a-t-il encore ajouté De quoi aller jusqu'au bout ? "L'envie que j'ai de gagner la Ligue des champions était là bien avant, et n'est jamais partie. Il reste deux matches, un seul pour aller en finale, on va tout donner", a promis Neymar.

Choupo-Moting : "Je me suis dit 'on ne peut pas rentrer comme ça à Paris'"

Changer la mentalité

Forcément heureux (et soulagé) de l'épilogue du match, Nasser Al-Khelaïfi est conscient que cette victoire est capital pour "changer la mentalité". "C'est une journée très spéciale pour nous, c'est l'anniversaire des 50 ans et on gagne comme ça, c'est magnifique, a-t-il ajouté à RMC Sport. Honnêtement, on a besoin de ça pour changer la mentalité. Quelque chose nous bloque un peu mais aujourd'hui je vous promets que les joueurs veulent tous donner 200% de plus. Je suis très fier, je veux remercier tout le monde, les joueurs, le coach, le staff. Ce n'était pas facile après avoir arrêté le championnat (la Ligue 1 en mars dernier, NDLR). Tout le monde disait qu'on n'était pas prêt pour cette Ligue des Champions mais on a montré cette grande mentalité, ces grands joueurs."

Dans la foulée, "NAK" a invité les siens à ne penser "qu'à la demi-finale" et non l'éventuelle finale de C1. "Tout le monde doute du Paris Saint-Germain, aujourd'hui on a prouvé qu'on pouvait aller plus loin, on a fait un magnifique scénario. En trois ou quatre minutes on a tout changé. On a besoin de cette mentalité, cette victoire pour aller le plus loin possible", a-t-il conclu.

Pour Thomas Tuchel, la qualification obtenu non sans mal est "totalement méritée". "J'ai dit à mes assistants, si on marque un but, je suis sûr qu'on en marque un deuxième tout de suite. Nous avons fait un match très très fort, c'est absolument mérité, a estimé l'entraîneur parisien. A la fin, il y a aussi de la chance, c'est clair mais si on regarde tout le match, c'est absolument mérité. On a fait un bon match, la 2e mi-temps, on a contrôlé. On a joué avec plus de confiance, on a trouvé un bon rythme. Les joueurs qui sont entrés ont été exceptionnels, ils ont joué avec un bon état d'esprit et ils ont (renversé) ce match pour nous."

Enfin, un mot sur le héros inattendu : Eric-Maxim Choupo-Moting. "Il a été exceptionnel. Je dis toujours, je sais qu'il est un bon joueur qui peut entrer et changer quelque chose", a confié Tuchel. "Il a joué 10 minutes incroyables", a quant à lui reconnu Ander Herrera. Il y a un tout juste, l'attaquant négociait pour un éventuel transfert... à Lecce. Le football va parfois très vite.

Ligue des champions
Les notes : Neymar a tout fait, ou presque
12/08/2020 À 22:21
Ligue des champions
Miraculés !
12/08/2020 À 20:56