Getty Images

Valbuena et l'Olympiakos à un pas de la C1

Valbuena et l'Olympiakos à un pas de la C1

Le 21/08/2019 à 22:53Mis à jour Le 21/08/2019 à 23:08

LIGUE DES CHAMPIONS – L'Olympiakos a fait le plus dur. Sur leur pelouse, les Grecs, emmenés par un très bon Mathieu Valbuena, se sont largement imposés 4-0 en barrage aller face à Krasdonar. Guerrero (30e), Randjelovic (78e et 85e) et Podence (89e) sont les buteurs du soir. S'ils devront encore valider leur billet la semaine prochaine en Russie, les Grecs ont déjà un pied et quatre orteils en C1.

Un grand pas de fait. Mercredi soir, l'Olympiakos n'a pas validé sa présence lors de la prochaine Ligue des champions mais le club du Pirée a mis toutes les chances de son côté en écrasant Krasnodar en barrage aller (4-0). Le score peut paraître un brin sévère, eu égard à la physionomie du match, mais il vient récompenser une formation grecque qui a complètement fait craquer son homologue russe en fin de rencontre. Le tombeur du FC Porto, qui a rapidement perdu Rémy Cabella dans le match (25e), sur blessure, n'était mené que d'un but avant le dernier quart d'heure, l'œuvre de l'avant-centre Miguel Guerrero (1-0, 30e).

Alors qu'il a eu des situations pour revenir dans la partie, le troisième du dernier championnat de Russie a cédé une deuxième fois en seconde période, à cause (entre autres) de la justesse de jeu de Mathieu Valbuena. Titulaire et présent pendant 87 minutes, le meneur de 34 ans s'est fendu d'un amour de passe de l'extérieur pour le deuxième but signé Lazar Randjelovic (2-0, 78e).

Zagreb prend une option, Berne s'en remet à Hoarau

Les visiteurs n'ont alors pas réussi à fermer le robinet et Randjelovic, auteur d'un doublé (3-0, 85e), puis le remuant Daniel Podence, d'un joli lob (4-0, 89e), ont alourdi le score pour rendre la tâche quasiment impossible pour les Russes la semaine prochaine.

Dans les autres matches de la soirée, le Dinamo Zagreb a également pris une option pour la qualification en phase de poules après sa victoire 2-0 sur Rosenberg. Le club croate a pu compter sur un penalty rapide de Bruno Petkovic (1-0, 8e) et sur un second but signé Mislav Orsic (2-0, 28e) pour prendre une belle option avant le match retour prévu en Norvège dans six jours.

Chez eux en Suisse, les Young Boys de Berne ont bien failli concéder la victoire à l'Etoile Rouge de Belgrade. Les Serbes, qui étaient menés après le but rapide de Roger Assale (1-0, 8e), avaient su renverser la vapeur grâce à Milos Degenek (1-1, 18e) et Mateo Ezequiel Garcia (1-2, 46e). Mais c'est un penalty de tardif Guillaume Hoarau, entré trois minutes plus tôt (73e), qui a évité le pire aux Young Boys (2-2, 76e sp).

Guillaume Hoarau célèbre son but égalisateur inscrit lors de Young Boys de Berne - Etoile Rouge de Belgrade (2-2), en barrage aller de la Ligue des champions 2019-2020.

Guillaume Hoarau célèbre son but égalisateur inscrit lors de Young Boys de Berne - Etoile Rouge de Belgrade (2-2), en barrage aller de la Ligue des champions 2019-2020.Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0