Il y a un an tout juste, Thomas Tuchel faisait encore des pieds et des mains pour tenter de convaincre Leonardo d'offrir une prolongation de contrat à Thiago Silva au Paris Saint-Germain. Quelques semaines plus tard, l'entraîneur allemand apprenait par voie de presse que ses efforts furent vains. À l'été, le défenseur brésilien s'engageait à Chelsea sans savoir que le technicien allemand, avec lequel il avait noué une relation étroite, finirait par le rejoindre et disputerait une deuxième demi-finale de Ligue des champions à ses côtés. À Londres, l'ancien capitaine parisien a rebondi. L'ex coach du champion de France aussi. De nouveau, la réussite de l'un est indissociable de celle de l'autre.
Arrivés à Chelsea à six mois d'intervalle, les deux hommes ont tous deux débarqué avec le même statut. Dans la nouvelle stratégie adoptée par le club, ils répondaient à des évidences. Référence à son poste, Thiago Silva est devenu le leader dont le club avait besoin depuis le départ du patron John Terry, puis de ses deux adjudants Gary Cahill et David Luiz. "Il a une énorme influence, disait de lui son ancien manager Frank Lampard, en novembre dernier. Même s'il ne parle pas anglais, son professionnalisme parle de lui-même et inspire les autres joueurs. Il force le respect."

"Aucun tir cadré, émotions mal maitrisées : Paris ne peut pas avoir de regrets"

Liga
Carnage en transition : comment Hazard peut se muer en facteur X du Clasico ?
IL Y A 15 HEURES
Le vécu, l'expérience et le niveau du "Monstro" ont fait de lui la pièce parfaite pour compléter un puzzle que Chelsea a tenté de construire l'été dernier, au prix d'un mercato irrationnel dans le contexte de crise économique pour rajeunir franchement son effectif. "Thiago Silva est celui qui m'influence le plus cette saison, simplement parce qu'il a accumulé énormément d'expérience en évoluant au plus haut niveau durant plus de 15 ans, expliquait récemment Reece James, grand espoir formé au club, auprès de la BBC. Il m'a pris sous son aile. À l'entraînement, il me coache, me montre où je dois m'améliorer et ce que je fais de bien."
On a une relation exceptionnelle et très spéciale
Avec lui, et malgré des débuts ratés, les Blues ont retrouvé une solidité défensive digne d'un membre du "Big Six". Hormis Manchester City, aucune équipe n'a encaissé moins de buts (31) que Chelsea en Premier League cette saison alors qu'en 2019/2020, le club londonien avait bouclé l'exercice avec la 11e défense du championnat (54). Il faut aussi attribuer cette réussite à Édouard Mendy, particulièrement convaincant depuis son arrivée l'été dernier. Mais impossible de la dissocier de l'apport du Brésilien et de toute la défense londonienne, plus sécurisants... Surtout depuis que Tuchel est aux commandes.
À son arrivée à Londres, l'ancien coach du Paris Saint-Germain s'est immédiatement appuyé sur son chouchou. "On a une relation exceptionnelle et très spéciale, disait-il en évoquant sa complicité avec Thiago Silva, sur Canal Plus. Il était mon capitaine. Il est super fiable, l'un des meilleurs joueurs, il a une grande personnalité. On a très vite eu une connexion à Paris. Et le retrouver ici, c'était un plaisir." À Chelsea, Tuchel a souhaité faire de son équipe une forteresse. En se reposant sur le Brésilien.

"De Bruyne a montré à Neymar tout ce qu'il lui manquait"

Plus d'efficacité, plus d'imprévisibilité

Positionné au coeur de la défense à trois instaurée par le technicien allemand, derrière un duo de milieu travailleurs, Thiago Silva a aidé à réduire les espaces entre les lignes. "Je sais depuis deux ans tout ce que j'ai à faire sur le terrain, quand je dois monter, quand je dois porter le ballon, expliquait le Brésilien sur le site officiel du club. Souvent, les autres joueurs mettent un peu plus de temps à trouver le timing de l'entraîneur. Mais de manière surprenante, ils n'ont pas mis longtemps à comprendre la philosophie de Tuchel et la manière avec laquelle il faut se comporter sur le terrain." La différence est notable. La preuve :
Buts encaissés par matchTirs concédés par matchTirs cadrés concédés par matchClean sheets
Sous Lampard0,939,933,1713/29
Sous Tuchel0,438,212,6017/23
Au-delà de l'aspect défensif, Tuchel s'est aidé de son défenseur pour accomplir une autre mission : rendre les Blues plus imprévisibles qu'ils ne l'étaient avec Frank Lampard. Le nouveau dispositif tactique a aidé. La vision de jeu et la qualité de relance de l'international auriverde aussi. Le week-end dernier, face à Fulham, Chelsea a ouvert le score grâce à une attaque éclair initiée par un long ballon du Brésilien et conclue par Kai Havertz. Voilà pour les ingrédients. Ce mercredi (21h00), les Blues retrouvent le Real Madrid en demi-finale retour de Ligue des champions. Pour atteindre la finale, Thomas Tuchel et Thiago Silva n'ont certainement pas oublié la recette, huit mois plus tard.

Thomas Tuchel et Thiago Silva, battus avec le PSG en finale de la Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Lukaku touché à la cheville et absent "quelques jours" selon Tuchel
HIER À 20:04
Ligue des champions
Le Ballon d'Or le snobe, l'Angleterre l'adore : Mendy est-il le meilleur gardien du monde ?
19/10/2021 À 22:34