C'est leur plus grand échec à Paris. Alors que le Graal leur tendait les bras, alors que le PSG n'avait jamais été aussi près de son rêve ultime, les deux individualités censées l'amener sur le toit de l'Europe ont failli. Cette frappe trop molle de Kylian Mbappé et ce duel face à Manuel Neuer perdu par Neymar doivent toujours les hanter. Depuis, le premier a terrassé le Barça au Camp Nou (1-4), le second s'est amusé à Old Trafford (1-3) mais les revoilà ce mercredi face à leur pire cauchemar. Manuel Neuer, bien sûr, qui les a écoeurés à Lisbonne, mais aussi ce Bayern, référence parmi les références, meilleure équipe du monde et miroir inversé d'un PSG qui brille par ses éclairs individuels plus que par sa force collective.
Les deux hommes doivent toujours prouver que le PSG a fait le bon choix en misant si gros sur eux, quitte à construire, autour, une équipe déséquilibrée. "On se focalise beaucoup sur Mbappé et Neymar, mais les onze joueurs qui débuteront demain auront la responsabilité de tout faire pour nous aider à décrocher la victoire", a rappelé Mauricio Pochettino dans une formule attendue. Mais ne lui en déplaise, ce sont bien eux, avec Keylor Navas, qui décideront du sort de ce quart de finale côté parisien.

Choupo-Moting ne change rien pour le Bayern… mais facilite la tâche du PSG

Ligue 1
Mbappé, Messi, Di Maria et compagnie à l'entraînement
IL Y A 20 HEURES

Neymar, émotions débordantes

Le Bayern tombe à la fois au pire et au meilleur moment pour les deux solistes en pleine tempête. Pour Neymar d'abord, il s'agit de calmer l'ouragan qu'a déclenché son expulsion face à Lille. Le Brésilien a rappelé lors du choc de la saison qu'il restait trop souvent l'otage de ses émotions. "Il doit se canaliser, l'a averti Mauricio Pochettino, son coach en conférence de presse mardi. Ney a recommencé à jouer samedi après six semaines d'absence. Il était très excité, c'est un joueur très émotionnel, il aime jouer, se battre."

La déception de Neymar et Leandro Paredes à l'issue de la finale de Ligue des champions perdue par le PSG contre le Bayern Munich.

Crédit: Eurosport

Incapable de se contenir quand les évènements ne tournent pas rond, il est sorti de son match avant de sortir du terrain plus tôt que ses camarades. Et ce n'est pas la première fois. Souvenons-nous du choc face à l'OM en septembre quand Paris perd le fil et Neymar ses nerfs dans les arrêts de jeu. Ou de cette finale de C1 où, pris dans l'étau bavarois, il a surjoué à force de vouloir forcer, seul, le destin du PSG avant de finir en larmes sur la pelouse.
Marquinhos a voulu décharger son compatriote du poids du match et jure qu'il a "appris de ses erreurs" : "C'est un grand joueur, on a un grand match et on a besoin de nos grands joueurs. Je préfère parler du collectif. Si on doit toujours dépendre d'un joueur, on ne s'en sortira pas et il aura tout le poids du monde sur les épaules." Lors du Final 8 et à l'automne, Neymar a prouvé le contraire en portant le PSG à lui tout seul ou presque. Mais le début d'année 2021 a fait dérailler le Brésilien, miné par les blessures, et, avec lui, une équipe qui souffre de son irrégularité chronique. Ce rendez-vous de Munich est l'occasion de rappeler qu'avec un grand Neymar, maître de son jeu et de ses émotions, Paris est capable de tout même face à la meilleure équipe du monde.

Mbappé peut-il se réinventer ?

Le PSG l'a déjà prouvé cette saison, sans Neymar mais avec un immense Kylian Mbappé, à Barcelone. Mais comme son pote brésilien, le champion du monde traverse une période sombre. Ses trois matches avec l'équipe de France et le choc face à Lille ont ravivé le souvenir de son automne laborieux. Comme s'il n'avait plus les jambes et plus d'idée face à des formations qui le ciblent désormais. Et son chef d'œuvre du Camp Nou est désormais injustement réexaminé à l'aune de ses difficultés du moment : s'il a tout cassé, c'est parce que le Barça lui a offert des boulevards. Tout le débat du moment tourne autour de ses difficultés face aux défenses basses, aux prises à deux ou à trois. Peut-il s'en sortir ? Peut-il se réinventer ?

La sortie de Mbappé ? "Un coup de sang qui se transforme en coup de pression contre le PSG"

Le Bayern lui offre l'occasion parfaite de clore définitivement le débat. Parce qu'à Munich, la discipline et la rigueur collective du Bayern laisseront assez peu de place à la réinterprétation s'il fait voler en éclat le meilleur collectif du monde. Mbappé et Neymar ont ce mercredi la meilleure occasion de faire oublier le pire : Lisbonne, les coups de sang et les jours sans. Et tout cela ne pèsera plus très lourd si Paris signe le plus grand exploit de son histoire grâce à ses deux superstars. A l'heure où leur avenir à Paris, surtout celui de Mbappé, n'est pas encore assuré, ce double affrontement aura une place de choix au moment de se souvenir de leur héritage. Surtout s'ils quittent le navire cet été. Non vraiment, à Munich, ils n'ont que des bonnes raisons de se faire pardonner.
Ligue 1
"Merci" : Pour Di Maria, les adieux se rapprochent
IL Y A UN JOUR
Ligue des Nations
Deschamps : "Kylian Mbappé est Français, ça me va"
HIER À 16:55