On joue la 59e minute de jeu. Déjà en ballotage défavorable après avoir été battu à l'aller (0-1), l'Atlético de Madrid est encore plus mal embarqué sur la pelouse de Stamford Bridge. Chelsea a ouvert le score par Hakim Ziyech en première période et les Colchoneros doivent marquer deux fois pour se qualifier. Cette 59e minute, c'est pourtant le moment où Diego Simeone choisit de sortir son meilleur buteur, Luis Suarez. La mine incrédule du goleador uruguayen, a ensuite lâché un léger sourire énigmatique qui fait encore beaucoup parler de l'autre côté des Pyrénées.
Suarez ne s'attendait certainement pas à être remplacé. Il était déjà l'atout numéro un de l'Atlético de Madrid avant cette double confrontation face à Chelsea. Il était encore plus attendu comme le messie à Stamford Bridge pour des Colchoneros condamnés à marquer. Les attentes étaient hautes. Et la déception encore plus. Isolé, emprunté, l'Uruguayen est passé totalement à côté de son sujet. Ses statistiques ? Sept ballons perdus, 67% de passes réussies, un seul tir, non cadré. Elles traduisent l'absence totale d'impact de Suarez et incarnent l'impuissance de l'équipe madrilène.
Ligue des champions
Le Chelsea de Tuchel est irrésistible, l'Atlético fait grise mine
17/03/2021 À 21:53

Luis Suarez (Atlético de Madrid) face à Chelsea - Ligue des champions 2020-21

Crédit: Getty Images

Ça fait 25…

Simeone ne s'est pas attardé sur son cas. L'entraîneur de l'Atlético a évidemment été invité à commenter l'attitude de son joueur au moment de son remplacement par Angel Correa. "C'est normal qu'un joueur ait toujours envie de rester sur le terrain", a-t-il glissé avant de passer au sujet suivant. La meilleure réponse possible pour éteindre les éventuelles polémiques et se reconcentrer immédiatement sur la Liga, dont l'Atlético occupe la tête du classement, et où Suarez a brillé cette saison avec 18 réalisations.
Ce n'est pas du tout la même histoire en Ligue des champions. A Stamford Bridge, El Pistolero est resté muet lors d'un match à l'extérieur pour la 25e fois consécutive dans cette compétition où il inscrit… 26 buts. Son dernier but en déplacement en C1 remonte toujours au 16 septembre 2015, lors d'un nul avec le Barça face à l'AS Rome (1-1). Il rêvait de mettre un terme à cette incroyable série en trouvant les filets à Stamford Bridge. Mais le rêve a viré au cauchemar.
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32
Ligue des champions
Chelsea, un pour tous, tous pour un
29/05/2021 À 22:53