Après un triplé au Camp Nou, un doublé à l'Allianz Arena. Après le Barça, Kylian Mbappé est devenu le bourreau du Bayern Munich ce mercredi soir en quart de finale aller de la Ligue des champions (2-3). Auteur d'un doublé, l'international français du PSG a ainsi permis aux siens de prendre une option en vue du retour. En mode champion (du monde) dans une grande soirée européenne. Mais "Kyky" en a maitnenant l'habitude : quand il passe devant les micros, une question sur son avenir n'est jamais bien loin. Même à l'étranger.

La sortie de Mbappé ? "Un coup de sang qui se transforme en coup de pression contre le PSG"

Interrogé par Sky Allemagne, Mbappé a tenté de dribbler la question comme un adversaire sur le terrain. En laissant toutefois traîner quelques indices. "Mon futur ? Non, comme j'ai dit, je ne sais pas, a-t-il répondu. Je n'ai pas envie que tout le monde parle de mon futur et non de la victoire de ce soir (mercredi soir, ndlr). Mon futur passe après." En fin de contrat en 2022, l'international français va toutefois devoir rapidement se décider en vue de l'été prochain, tout en continuant de martyriser les défenses adverses.
Ligue des champions
Déjà devant Eto'o ou Rooney : mais où s’arrêtera Mbappé ?
IL Y A 2 HEURES
Le PSG n'en demande pas moins, son directeur sportif non plus. Interrogé par Sky Italie et Gianluca Di Marzio, Leonardo n'a pas caché sa joie après le succès des siens, prioritaire sur le moment aux questions contractuelles. Le dirigeant parisien a toutefois semblé confiant quant à l'avenir de ses deux stars décisives mercredi à l'Allianz Arena, Mbappé et Neymar. "Même si on parlait de contrats, on pourrait être heureux aujourd'hui. Nous devrons voir les choses et nous arriverons à une situation plus concrète avec eux dans pas si longtemps. Mais maintenant nous devons nous concentrer sur la compétition, dont nous entrons dans la phase finale."
Nul doute qu'une nouvelle place dans le dernier carré de la Ligue des champions appuierait la candidature parisienne pour retenir ses pépites, ardemment courtisées par de nombreux cadors européens.
Ligue des champions
"C’est bien pour lui mais aussi pour nous " : Paris, enfin l'allégeance à Messi
IL Y A 10 HEURES
Ligue des champions
Un exploit ou la porte ? Le Bayern, première montagne de l'ère Xavi
IL Y A 11 HEURES