La Juventus et ses tifosi peuvent souffler un grand coup. Après leur qualification longtemps indécise face à l’OL (2-1) en quart de finale retour jeudi, ils poursuivent leurs parcours en Ligue Europa pour se donner une chance de disputer la finale de la compétition dans leur Juventus Stadium le 14 mai prochain. Les Lyonnais ont longtemps cru à l’exploit après l’égalisation de Briand (18e) qui a répondu à l’ouverture du score de Pirlo (4e). Le rêve des Gones s’est effondré en seconde période sur un coup du sort et une frappe contrée de Marchisio (68e). Vaillants et coriaces, les joueurs de Rémi Garde n’ont pas réussi à atteindre le dernier carré d’une compétition européenne pour la troisième fois dans l’histoire de leur club mais ils quittent la scène européenne la tête haute.
Le coup franc de Pirlo
La soirée était mal engagée pour l’OL après dix premières minutes de jeu ébouriffantes de la part de la Vieille Dame et le coup franc victorieux de Pirlo (4e, 1-0). Anthony Lopes n’a rien pu faire sur le nouveau chef d’oeuvre du champion du monde 2006. Ses coéquipiers auraient pu baisser rapidement les bras mais le gardien lyonnais a assisté au réveil de son équipe. L’OL, dans son 4-3-1-2 avec Malbranque en meneur de jeu, s’est mis à son tour à étouffer son adversaire sous un pressing constant. Les Gones ont été récompensés par l’égalisation de Briand (18e, 1-1). L’attaquant rhodanien a inscrit son premier but de la saison sur la scène européenne et le 100e de son club en Ligue Europa. Cinq minutes plus tôt, Malbranque aurait pu réclamer un penalty pour une main de Bonucci dans sa surface (13e).
Ligue Europa
A cinq minutes près, Garde et l'OL avaient tout juste
03/04/2014 À 22:46
L'OL y a longtemps cru
Muselés et apathiques en fin de première période, les Bianconeri ont été sauvés par leur capitaine Buffon sur une frappe sèche de Gonalons (29e) et un coup franc placé de Mvuemba (67e). Le discours sans doute musclé d’Antonio Conte à ses joueurs n’a pas eu d’effet escompté à la reprise et il a fallu un tir de loin de Marchisio touché par Umtiti pour tromper une deuxième fois Lopes, pris à contre-pied (68e, 0-2). Obligés de marquer deux fois pour renverser la défaite du match aller (0-1), ce qu’il n’ont jamais réussi à faire en Coupe d’Europe, les joueurs lyonnais ont commencé à piocher sur le plan physique. Garde a décidé de ménager ses attaquants (Lacazette et Briand remplacés par Gomis et Njié à la 70e) avant le double rendez-vous face au PSG, en championnat dimanche et en finale de la Coupe de la Ligue le week-end suivant. Dernier club français en lice sur la scène européenne, l’OL, impuissant lors des vingt dernières minutes de jeu de la rencontre, a joué le jeu jusqu’au bout dans cette phase finale de la Ligue Europa quitte à hypothéquer ses chances dans la course à la Ligue des champions en Ligue 1.
Serie A
La Juventus revient à hauteur du Top 5
HIER À 21:37
Liga
Juventus, Tottenham, Chelsea en attendant le PSG : Le Barça perd la main dans le dossier Dembélé
05/12/2021 À 09:31