Getty Images

Strasbourg souffre mais prend une option pour les barrages

Strasbourg souffre mais prend une option pour les barrages
Par Eurosport

Le 08/08/2019 à 21:33Mis à jour Le 08/08/2019 à 22:37

LIGUE EUROPA - Bonne opération pour Strasbourg. Le Racing s'est imposé sur la pelouse du club bulgare du Lokomotiv Plovdiv, jeudi soir, au 3e tour préliminaire aller de la C3, et pris une petite option pour la qualification en barrages. Stefan Mitrović a marqué le seul but de la rencontre à la 11e minute. Le match retour est prévu dans une semaine à la Meinau.

Strasbourg a pris une option sur la qualification pour les barrages de la Ligue Europa en s'imposant (1-0) chez les Bulgares du Lokomotiv Plovdiv, jeudi en 3e tour préliminaire aller. C'est le capitaine Stefan Mitrovic qui a offert ce précieux succès au RCSA, qui tentera de composter son billet jeudi prochain dans son chaudron de la Meinau.

Une semaine après avoir arraché leur qualification dans la douleur sur la pelouse des Israéliens du Maccabi Haïfa, les Alsaciens ont encore souffert en déplacement. Et pourtant ils ont évolué en supériorité numérique durant quasiment toute la rencontre...

Strasbourg a plié, sans jamais rompre

Après un début de partie équilibré, le match a en effet basculé dès la 10e minute en faveur du Racing avec l'exclusion de Tomasevic, coupable d'une faute sur Da Costa, qui filait seul au but. Sur le coup franc à 25 mètres du but, Martin a trouvé au second poteau Mitrovic, qui a conclu de la tête (0-1, 11e).

Malgré sa supériorité numérique, le RCSA n'a pas dominé. Au contraire, c'est le Lokomotiv qui s'est montré le plus dangereux. Ainsi, Sels a dû sauver deux fois son équipe coup sur coup, d'abord sur une frappe d'Aralica (21e) puis sur le corner qui a suivi, sur une tentative à bout portant de Tsvetanov (22e).

Les Bulgares ont même cru égaliser juste avant la pause mais le but d'Ozbolt a été refusé pour hors-jeu (43e). Entre temps, Strasbourg s'est procuré deux occasions par Sissoko (33e) et Bellegarde (37e), dont les frappes n'ont pas trouvé le cadre. Après la pause, les joueurs de Thierry Laurey ont affiché un peu plus de maîtrise mais ont manqué de réalisme, à l'image de Da Costa (61e, 62e), Bellegarde (70e) ou Ajorque (88e).

A la peine physiquement, Plovdiv n'a pas renoncé et frôlé l'égalisation par Karageren (86e). Le RCSA est parvenu tout de même à conserver son avantage mais devra se montrer vigilant jeudi prochain lors du match retour. D'ici là, les Alsaciens auront un derby de l'Est à disputer, dimanche à la Meinau contre Metz, le grand rival, en ouverture de la Ligue 1. Le marathon estival du Racing ne fait que commencer.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0