Arsenal - Slavia Prague : 1-1

C'était le scénario tant redouté par Arsenal ! Maladroits, mais ultra-dominateurs sur la quasi-totalité de la rencontre, les hommes de Mikel Arteta ont longtemps manqué la cible du but tchèque, freinés par leurs propres erreurs. Un Alexandre Lacazette particulièrement inefficace s'est tristement signalé, pas aidé par un Thomas Partey imprécis et un Willian qui n'est plus que l'ombre du joueur qu'il était à Chelsea.
Mais après les nombreuses occasions manquées, c'est l'ancien Lillois Nicolas Pépé qui a ouvert le score, en venant tromper Kolar de son subtil pied gauche, à la 85e minute de jeu, sept minutes après son entrée en jeu. L'Ivoirien a inscrit son quatrième but dans la compétition et a cru un temps délivrer des Gunners, qui n'ont malheureusement pas tenu leur résultat. Dans les arrêts de jeu, le défenseur central Tomas Holes est venu délivrer le Slavia et inscrire un but plus qu'important sur la pelouse de l'Emirates. Les Gunners vont devoir se montrer bien plus efficaces au match retour pour espérer une qualification en demi-finales.
Ligue Europa
Turpin arbitrera la finale Villarreal-Manchester United le 26 mai
12/05/2021 À 17:06

Die Profis des FC Arsenal nach dem Last-Minute-Ausgleich gegen Slavia Prag

Crédit: Getty Images

Grenade - Manchester United : 0-2

Le petit poucet de ces quarts de finale avait fort à faire face à Manchester United qui n'est plus l'ogre qu'il était jadis, mais qui reste l'un des favoris de cette Ligue Europa. Grenade n'a pas démérité malgré la défaite concédée sur deux buts de Marcus Rashford et Bruno Fernandes (0-2). Sans ce penalty concédé en toute fin de match, les Andalous auraient même pu encore croire à l'exploit à Old Trafford dans une semaine.
Il a fallu une demi-heure à United pour concrétiser son écrasante domination. Le temps pour Harry Maguire de trouver Marcus Rashford dans la profondeur d'une superbe ouverture, et pour ce dernier de conclure facilement. Mais les Mancuniens ont dû attendre longtemps, très longtemps pour faire le break. Une heure précisément puisque c'est à la toute fin du temps réglementaire que Bruno Fernandes a doublé la mise sur penalty. C'est fort d'un avantage certain que United préparera le match retour. Avec déjà un pied dans le dernier carré.

Bruno Fernandes (Manchester United) y Maxime Gonalons (Granada)

Crédit: Getty Images

Dinamo Zagreb - Villarreal : 0-1

Les Croates peuvent nourrir des regrets, notamment sur la première période où ils ont eu plusieurs occasions d'ouvrir le score. Mais ni le remuant Orsic, ni Majer n'ont été efficaces devant le but espagnol. Au lieu de ça, c'est le sous-marin jaune qui a marqué par Gerard Moreno sur un penalty à la 43e minute de jeu, après une main de l'ancien Rennais Kevin Théophile-Catherine.
En seconde période, les hommes d'un Unai Emery toujours aussi à l'aise en Ligue Europa ont géré leur résultat, et dominé les débats. Ils auraient même pu inscrire un second but dans le dernier quart d'heure, mais Alcacer s'est montré trop imprécis. Le Dinamo Zagreb devra faire un exploit au match retour pour espérer la qualification, à la hauteur de celui effectué au tour précédent contre Tottenham.

Gerard Moreno celebrando su gol ante el Dinamo de Zagreb

Crédit: Getty Images

Ajax Amsterdam - AS Rome : 1-2

C'était le grand soir de Pau Lopez. Souvent critiqué de l'autre côté des Alpes, le gardien de l'AS Rome s'est décidément bien racheté ce soir face à l'Ajax Amsterdam. Auteur de multiples arrêts, il a littéralement sauvé son équipe, souvent mise en difficulté par les Néerlandais. Mais au final, le score (1-2) donne un grand avantage aux Giallorossi en vue du retour à l'Olimpico dans une semaine.
De son côté, l'Ajax pourra nourrir des regrets. Beaucoup de regrets, même. Après avoir ouvert le score par l'intermédiaire de Klaassen, grâce notamment à une mésentente Mancini-Diawara, les hommes d'Erik ten Hag auraient pu doubler la mise en début de deuxième mi-temps. Mais Tadic a manqué son penalty (53e), frappé en plein milieu et bien stoppé par Lopez. Quatre minutes plus tard, Lorenzo Pellegrini égalisait sur un coup franc (57e) mal négocié par Scherpen, auteur d'une grossière faute de main. Et après avoir (encore) manqué plusieurs occasions, l'Ajax s'est définitivement fait punir en toute fin de rencontre sur un enchaînement parfait d'Ibanez (87) : contrôle poitrine et magnifique volée du gauche.

L'esultanza di Ibanez dopo il gol - Ajax-Roma Europa League 2020-21

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
Emery, l'autre ancien coach du PSG s'épanouit aussi
06/05/2021 À 22:17
Ligue Europa
Grande première pour Villarreal
06/05/2021 À 20:57