Plus dure est la chute pour Monaco. Alors que le club de la Principauté restait sur trois succès de suite, dont une victoire importante à Belgrade la semaine passée (0-1), les joueurs de Philippe Clément ont été douchés à domicile face à Ferencvaros (0-1). Un résultat logique au vu de la prestation proposée par Monaco, inexistant en première période, plus volontaire mais trop maladroit au retour des vestiaires. C’est Balint Vecsei qui permet au club hongrois de prendre seul les rênes du groupe H, tandis que l’ASM voit Trabzonspor, son futur adversaire, revenir à hauteur après sa victoire face à l’Etoile Rouge (2-1).
Décidément, ça ne va pas fort pour le foot français sur la scène européenne cette semaine. Après la défaite de l’OM et la victoire compliquée du PSG en C1, Monaco a livré une prestation indigente pour se faire surprendre à Louis II, alors qu’une victoire aurait permis aux partenaires de Wissam Ben Yedder de se rapprocher des 8es de finale de la Ligue Europa. L’attaquant, non sélectionné par Didier Deschamps ce jeudi, a été fantomatique, à l’image de son équipe, en première période.
Ligue 1
Le choc Harit comme motivation : "On avait à cœur de le faire pour lui"
13/11/2022 À 23:25

Jakobs a loupé une énorme occasion, puis Monaco s'est fait punir

Auteur d'une déviation de la tête trop tendre (7e), il a sinon vu ses partenaires multiplier les passes ratées, les mauvais contrôles ou les mauvais choix en attaque. Et encore, il fallait pour cela que les Rouge et Blanc attaquent, ce qui n’est pas arrivé tant que ça dans le premier acte, tant l’équipe monégasque, manquant d’envie, a laissé le ballon au club de Budapest.
Stanislav Tchertchessov, entraîneur de l’actuel leader du championnat de Hongrie, et ancien sélectionneur de la Russie, a ensuite vu son équipe subir au retour des vestiaires, alors que les entrées de Ruben Aguilar et Maghnes Akliouche (46e) ont redonné de l’allant au club du Rocher. Les occasions se sont alors succédées (51e, 53e, 70e). En plein temps fort, l’ASM aurait pu obtenir un penalty suite à une faute sur Akliouche dans la surface, mais ni l’arbitre ni le VAR ne l’ont signalée.
A peine entré en jeu, Ismail Jakobs a manqué de lucidité, seul à six mètres dans la surface, butant sur le défenseur de Ferencvaros Samy Mmaee. Dans la foulée, Vecsei, bien servi par le remuant Adama Traoré, a pourfendu Monaco d’une volée déviée (0-1, 80e). Les locaux n’ont jamais pu espérer revenir, encore brouillons, et c’est donc avec pas mal de poids sur les épaules qu’ils se déplaceront en Turquie, le 6 octobre prochain.

Arda Güler, le crack qui incarne le mieux la nouvelle vague turque

Ligue 1
Les Monégasques sont en colère : "L'arbitre était pour Marseille"
13/11/2022 À 22:46
Ligue 1
90e+8 : Et l'OM est allé chercher la victoire
13/11/2022 À 21:44