AFP

Premier League : Avec un quadruplé de Sergio Agüero, Manchester City punit Tottenham (4-1)

Agüero frappe quatre fois et City punit encore Tottenham

Le 18/10/2014 à 15:36Mis à jour Le 18/10/2014 à 16:42

Déjà giflé à deux reprises la saison passée, Tottenham a encore subi la loi de Manchester City (4-1). Un succès marqué du sceau de Sergio Agüero, auteur d'un quadruplé. Et en plus, Hugo Lloris a sorti un penalty de l'Argentin.

Quatre penalties, un quadruplé de Sergio Agüero, un carton rouge et une nouvelle claque pour Tottenham contre Manchester City (4-1). Comme la saison dernière, ce choc Manchester City-Tottenham a offert du spectacle et des buts. Après les deux gifles distribuées par City la saison dernière (6-0 et 5-1), les Spurs n'ont pas été ridicules. Mais ils ont encore pris l'eau devant la force offensive des Citizens, qui signent une troisième victoire de rang en championnat pour revenir provisoirement à deux longueurs de Chelsea. Devant la force mancunienne et surtout un homme : Sergio Agüero.

Comme toujours quand il croise la route de Tottenham, Sergio Agüero s'est régalé. Il ouvert le score en faisant la différence sur deux mètres alors qu'il était à l'arrêt dans la surface (1-0, 13e) puis a signé deux penalties (2-1, 20e et 3-1, 68e) avant de conclure la marque sur une nouvelle réalisation superbe grâce à une passe en profondeur de Fernandinho (4-1, 62e). Il présente ainsi un bilan terrible de neuf buts en six matches face aux Spurs en championnat. Et a dépassé Carlos Tévez pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de Manchester City en Premier League avec ses 61 buts.

Agüero décisif mais Hart aussi !

Le récital de Sergio Agüero, auteur de neuf buts en Premier League cette saison, n'a pas été parfait non plus. Il y a une fausse note : l'Argentin a manqué un penalty. Ou en tout cas, il a vu Hugo Lloris l'arrêter (31e). Le portier des Bleus n'a d'ailleurs pas démérité. Il a sorti quelques arrêts, devant Agüero (33e, 45e) ou encore Navas (49e). Mais il a encore une fois été lâché par sa défense, où Younes Kaboul ne s'est pas mis en évidence aux côtés de Frederico Fazio, expulsé à la 66e pour une faute sur ce diable d'Agüero dans la surface.

Si Hugo Lloris a longtemps réussi à limiter la casse, son homologue dans le but des Spurs, Joe Hart a aussi été décisif. Car Manchester City, sans Yaya Touré au début de match et Eliaquim Mangala - forfait -, n'a pas été totalement rassurant. Si l'arbitre de la rencontre a sifflé trois penalties à City, il en a aussi offert un à Tottenham pour une faute hors de la surface. Et Joe Hart a repoussé la tentative de Soldado (62e), qui aurait permis à son équipe d'égaliser pour la deuxième fois de la rencontre après le but de Christian Eriksen, suite à un relâchement coupable de Fernando quelques minutes après l'ouverture du score (1-1, 15e). Tottenham aurait peut-être pu revenir sans une nouvelle claque. Mais Agüero est passé par là. Et Hart a assuré le tout.

0
0