Getty Images

Premier League : Arsenal tenu en échec sur le terrain de West Brom (1-1)

Arsenal déçoit encore

Le 31/12/2017 à 19:23Mis à jour Le 31/12/2017 à 19:49

PREMIER LEAGUE – Nouvelle désillusion pour Arsenal. Les Gunners ont été tenus en échec sur le terrain de West Bromwich Albion, dimanche, dans le cadre de la 21e journée (1-1). James McClean avait pourtant marqué contre son camp à sept minutes du terme de la partie. Mais Jay Rodriguez a égalisé au bout du temps réglementaire sur penalty. Les Gunners sont cinquièmes, à 3 points de Liverpool.

Arsenal n'est toujours pas décidé à enchaîner. Définitivement sur courant alternatif cette saison, les Gunners terminent l'année sur un goût amer à la suite du nul concédé dimanche sur la pelouse de West Bromwich Albion (1-1). Alors qu'Alexis Sanchez avait fini par trouver la faille dans un match fermé et terne, un penalty a été généreusement accordé aux Baggies pour une faute de main peu évidente de Calum Chambers. Après les victoires de Liverpool et Chelsea, Arsenal manque l'occasion de revenir sur les talons de ses rivaux pour une place dans le top 4 et gâche un peu la 811e d'Arsène Wenger, synonyme de record en Premier League.

Il ne s'est rien passé, ou presque, pendant les 80 premières minutes du match entre West Bromwich Albion et Arsenal. Sur les rotules, les deux équipes n'ont pas offert un grand spectacle. Et les Gunners, privés de Mesut Ozil, ont encore dû s'en remettre au talent d'Alexis Sanchez, déjà décisif face à Crystal Palace avec un doublé quelques jours plus tôt. Cette fois, le Chilien a mis un coup franc au fond en profitant d'un mur friable (0-1, 83e). Le but est attribué à James McClean, contre son camp donc, mais c'est bien le futur joueur libre qui a vu la faille. Il pensait libérer son équipe ankylosée mais, derrière, une coup de sifflet de l'arbitre en a décidé autrement.

Un penalty qui fera parler

Au duel avec Kieran Gibbs dans la surface, Calum Chambers, alors très proche de son vis-à-vis, a touché le ballon avec sa main. Sanction immédiate : un penalty transformé par Jay Rodriguez (1-1, 89e). On n'ira pas jusqu'à dire que c'était bien payé pour les Baggies, tant les Gunners ont été inconsistants dans cette rencontre, se rendant coupables de quelques temps faibles qui auraient pu être sanctionnés. Et la 811e d'Arsène Wenger, désormais seul recordman du nombre de matches dirigés en Premier League, est une immense déception. Brouillon, Alexandre Lacazette signe une sixième rencontre de rang sans marquer. Son compteur s'arrête à 32 réalisations cette année, soit une unité derrière Kylian Mbappé en ce qui concerne les buteurs français.

Mais au-delà de ces considérations purement individuelles et guère importantes pour l'équipe, ce résultat ne fait clairement pas les affaires d'Arsenal, capable du meilleur comme du pire. Car Liverpool, dans la douleur, et Chelsea, avec la manière, se sont imposés. Autant dire que les Gunners, cinquièmes à trois points du top 4, n'auront pas le droit à l'erreur lors du derby face aux Blues mercredi prochain.

0
0