A chaque week-end (ou presque) sa polémique sur l'arbitrage-vidéo en Angleterre. Cette fois, c'est Liverpool qui en a fait les frais, ce qui a eu le don de rendre furieux son entraîneur Jürgen Klopp et son capitaine Jordan Henderson. Deux actions et leurs interprétations ont été ciblées par les intéressés : le but de Mohamed Salah à la 34e minute, annulé pour un hors-jeu évalué au centimètre près, et le penalty accordé dans le temps additionnel à Brighton pour une faute très litigieuse sur Danny Welbeck qui a privé les Reds de la victoire samedi (1-1) lors de la 10e journée de Premier League.

Premier League
Coup dur pour Leicester : Vardy absent plusieurs semaines
IL Y A 6 HEURES

Au micro de nos confrères britanniques de BT Sport, Jürgen Klopp a préféré manier l'ironie dans un premier temps. "Le hors-jeu de Mo s'est vraiment joué à rien. Mais nous sommes habitués à ce que nos aisselles, écussons et doigts de pied soient évidemment hors-jeu. Celui de Sadio Mané, j'ai entendu qu'il était clair", a considéré le technicien allemand. "Le penalty ? C'est comme ça... Je pense que les décisions prises ont été les bonnes", a-t-il ajouté, laissant ouverte l'interprétation de ses propos.

Klopp sur les nerfs

Était-ce du second degré ? C'est que le journaliste lui a demandé, à la colère de son interlocuteur. "Vous voulez faire les gros titres à mes dépens... Qu'est-ce que vous voulez entendre ? Faites les réponses vous-même !", s'est-il exclamé. Une réaction excessive qui en dit long sur la frustration des Reds après ce match nul concédé à la dernière seconde. La question était pourtant d'autant plus légitime qu'elle s'appuyait sur les propos tenus par le capitaine de Liverpool quelques minutes plus tôt.

Interrogé sur le penalty accordé à Danny Welbeck, Jordan Henderson n'a pas mâché ses mots. "Il n'y a pas penalty. Vous pouvez penser que je ne suis pas objectif, mais si vous demandez à 4 ou 5 de leurs gars (joueurs de Brighton, NDLR), ils vous diront la même chose. Ils l'ont dit en quittant la pelouse." Interrogé sur le sujet, Danny Welbeck a, lui, d'ailleurs expliqué qu'il avait été touché avant que le ballon ne soit dégagé, sans pour autant considérer que le penalty était indiscutable.

Henderson ne veut plus du VAR, Milner veut une discussion sur lee sujet

Henderson ne s'est pas arrêté là. Devant l'accumulation des polémiques et des décisions parfois ubuesques prises chaque week-end, le milieu de terrain s'est fait sa propre opinion sur le VAR. Et elle est radicale. "Si je pouvais décider, je le mettrais à la poubelle. Je ne veux pas parler pour tout le monde, mais je le ferais. J'ai vu Kevin De Bruyne dire dans une interview qu'ils avaient changé tellement de règles qu'on ne les connaissait plus vraiment. Pour moi, c'est un gros problème. On parle tout le temps de ces cas litigieux et plus de football. A mon avis, je préférerais jouer sans, oui", a conclu Henderson.

James Milner y est allé aussi de sa plainte. "Cela me semble 'évident' : on a besoin d'une discussion sérieuse concernant le VAR. Je suis persuadé de ne pas être le seul à ne plus aimer le jeu avec son visage du moment", a écrit le capitaine des Reds sur Twitter.

Mais plus que la vidéo en elle-même, c'est son interprétation qui semble poser problème. Le jugement des mains dans les surfaces de réparation avait entraîné la colère de plusieurs coaches voici quelques semaines. Si à chaque journée de Premier League, un nouveau cas de figure suscite le débat, le VAR a encore bien du chemin devant lui avant de faire l'unanimité.

Premier League
Tuchel et Rangnick sur la short-list de Chelsea en cas de départ de Lampard
IL Y A 6 HEURES
Premier League
Liverpool en plein cauchemar : "Nous avons perdu un match pratiquement impossible à perdre"
IL Y A UN JOUR