Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi un retour limité du public dans les stades dans les zones d'Angleterre les moins touchées par la pandémie de nouveau coronavirus, après la fin du confinement le 2 décembre.

Abonnez-vous à Eurosport en profitant de notre offre Black Friday !

Premier League
Tuchel plus que jamais pressenti pour succéder à Lampard
IL Y A 19 HEURES

Britain's Prime Minister Boris Johnson speaks at a news conference addressing the government's response to the novel coronavirus COVID-19 outbreak, at 10 Downing Street in London on March 12, 2020. - Britain on Thursday said up to 10,000 people in the UK

Crédit: Getty Images

Selon le gouvernement, les stades pourront accueillir jusqu'à 50% de leurs capacités avec une limite fixée à 2 000 ou 4 000 spectateurs selon les restrictions locales en place. Dans les zones les plus touchées par le virus, les matches continueront de se jouer sans public.

Contrairement à la France, qui avait accepté jusqu'à 5 000 personnes maximum dans les stades dès la reprise des compétitions l'été dernier (une jauge réduite à certains endroits du territoire avant de laisser la place au huis clos total), le Royaume-Uni n'a plus accueilli le moindre spectateur dans ses enceintes sportives depuis le mois de mars. Mais même si les affluences seront extrêmement restreintes, il y aura donc des fans dans les tribunes anglaises au cours du si important "Boxing Day".

Premier League
Coup dur pour Leicester : Vardy absent plusieurs semaines
22/01/2021 À 16:03
Premier League
Tuchel et Rangnick sur la short-list de Chelsea en cas de départ de Lampard
22/01/2021 À 15:43