Manchester City et sa défense ont sombré face à Leicester, dimanche après-midi à l’Etihad Stadium. Ils ont concédé trois penaltys mais ils ont surtout reçu une leçon de football dans cette défaite face aux hommes de Brendan Rodgers (2-5) lors de ce match comptant pour la troisième journée de Premier League. Les buts de Riyad Mahrez (4e, 1-0) et Nathan Aké (84e, 2-4) n’ont pas réussi à donner le moindre élan à l’équipe de Pep Guardiola qui a livré une pale copie tant offensivement que défensivement. De l'autre côté du terrain, Jamie Vardy (37e, 54e, 58e) a inscrit un triplé, bien aidé par James Maddison (77e, 1-4) et Youri Tielemans (88e, 2-5), eux aussi décisifs lors de cette rencontre.

Ligue des champions
Villas-Boas : "Malheureusement, Marseille n'a pas d'argent pour faire venir Guardiola"
IL Y A 6 HEURES

Une statistique démontre à elle seule, à quel point la performance des locaux a été catastrophique. C'est la 4e fois, en 323 matchs à domicile qu'il a dirigé en tant qu'entraîneur, que Pep Guardiola et son équipe ont concédé 4 buts ou plus dans le même match. C’est simple, Benjamin Mendy, Eric Garcia et Kyle Walker ont été chacun responsable d'une erreur individuelle qui a entraîné un penalty. Le seul qui n’en a pas provoqué : Nathan Aké. Même s'il a tout de même écopé d’un carton jaune à l’heure de jeu pour avoir essuyé ses crampons sur la cheville de Jamie Vardy. Le principal chantier des Citizens reste la défense, qui parait encore plus mal en point malgré les investissements du mercato estival.

Leicester s'est régalé

Offensivement, Kevin de Bruyne a été totalement muselé par Youri Tielemans. James Justin a quant à lui annihilé la moindre offensive de Riyad Mahrez et Raheem Sterling qui arrivaient sur son côté gauche. La meilleure attaque de Premier League lors des trois dernières saisons a des automatismes à trouver en l’absence de Gabriel Jesus et Sergio Aguero, les deux "renards des surfaces" citizens. Comme quoi, on ne s’improvise pas buteur du jour au lendemain même si l’on possède la palette offensive de Raheem Sterling aligné à la pointe de l’attaque contre les Foxes.

Une démonstration des Foxes pendant 90 minutes. Tel pourrait être le simple résumé de ce match tant la domination de Leicester a été évidente en tout point. Certes la possession de balle a été de 72% en faveur de leurs adversaires mais ils ont su faire le dos-rond lors de chacune des offensives des Citizens à l'aide d'un bloc défensif bien aligné et compact. Jamie Vardy a prêté main forte à son équipe défensivement, mais cela ne l’a pas empêché d’inscrire un triplé (27e, 54e, et 58e). La présence de Gareth Southgate en tribune n’est d'ailleurs pas anodine au vue des récentes performances du Britannique qui a pris sa retraite internationale depuis le mois d’août 2018. Le sélectionneur a sûrement une idée derrière la tête et voir le buteur des Foxes au prochain Euro 2021 pourrait tout à fait être crédible.

Mais il n’y aurait pas de telle performance de la part de Jamie Vardy sans un milieu de terrain de la qualité de Leicester. James Maddison, Youri Tielemans, Timothy Castagne et Dennis Praet ont écoeuré Fernandinho, Rodri et Phil Foden. Le seul bémol de cette rencontre : les trois remplacements que l'entraîneur des Foxes a effectué ce soir semblait être la résultante de blessure de Vardy, Evans et Praet.

Ligue des champions
L'antisèche : Le pire, c'est que l'OM n'y a jamais cru
IL Y A 6 HEURES
Ligue des champions
Les notes de l'OM : Thauvin et Radonjic se noient, Kamara sort la tête de l'eau
IL Y A 7 HEURES