A trois semaines de leur finale de Ligue des champions, Chelsea a joué un nouveau mauvais tour à Manchester City. Quelques semaines après avoir déjà sorti les Citizens en demi-finale de la Cup (1-0), les Blues ont momentanément retardé le sacre des Mancuniens en Premier League en l'emportant dans le temps additionnel à l'Etihad Stadium (1-2). "Quelle performance en seconde mi-temps", a salué Thomas Tuchel. L'ancien coach du PSG est comblé. En toute logique.
Trois jours après avoir écarté le Real Madrid en Ligue des champions, ses joueurs ont encore répondu présents en renversant le leader de Premier League. Si c'est anecdotique dans la course au titre dans le Royaume, et si cela ne fait que repousser le couronnement annoncé d'Ederson and co, ce n'est pas si anodin que ça. Déjà, le club londonien en profite pour s'installer à la troisième place du championnat aux dépens de Leicester. Surtout, il engrange de la confiance avant la finale de la C1.
Euro 2020
"Le mec est retraité depuis 10 ans et bat mon pays entier" : Quand Thierry Henry dégoûte De Bruyne
20/06/2021 À 15:54

Guardiola : "Nous allons devoir apprendre de match"

Certes, City était très remanié, avec pas moins de neuf changements par rapport à la formation qui a mis fin aux rêves du PSG mardi dernier. Certes, Sergio Agüero a raté une Panenka à 1 à 0 qui aurait permis à son équipe de prendre le large. Et en fin de match, une intervention de Kurt Zouma sur Raheem Sterling aurait pu offrir un nouveau penalty aux SkyBlues. "Il y avait penalty. Parfois, on fait des erreurs", a d'ailleurs lancé Pep Guardiola sur Sky Sports. Mais qu'importe les circonstances, une victoire est toujours bonne à prendre avant de se retrouver.
"Cette victoire nous donne de la confiance. Comme je l'ai dit avant, ce résultat ne changera pas la finale. La finale est un match unique et vous ne pouvez pas savoir ce qui va se passer. Il y aura plein de changements des deux côtés d'ici là, mais nous allons nous présenter en sachant que nous sommes capables de battre City", se félicite Tuchel sur la BBC. L'entraîneur allemand pourra en plus s'appuyer sur le fait qu'il n'a plus perdu lors de ses quatre dernières confrontations avec Guardiola après s'être incliné lors de leurs trois premiers duels. Là aussi, c'est bon pour la confiance.
Manchester City est donc prévenu. Chelsea a les armes pour les faire déjouer. Et ça s'est confirmé ce samedi même si ce n'était pas l'équipe-type de Guardiola sur la pelouse. Mais les futurs champions d'Angleterre (sauf séisme improbable) comptent aussi se nourrir de ces échecs récents face aux Blues avant la finale de la C1. "Dans 21 jours, nous allons les jouer à nouveau en finale de la Ligue des champions. Nous allons devoir apprendre de match", annonce Pep Guardiola. Le ton est donné !
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32