Kurt Zouma semble avoir définitivement perdu le soutien de ses supporters. Au lendemain de la diffusion d’une vidéo publiée par le tabloïd The Sun où l’on peut voir le défenseur français frapper son chat, la direction des Hammers avait été claire. "West Ham United condamne sans réserve les actions de notre joueur, Kurt Zouma, dans la vidéo qui a circulé. Nous lui avons parlé et traiterons l'affaire en interne, mais nous tenons à préciser que nous ne tolérons en aucun cas la cruauté envers les animaux". Alors, forcément, beaucoup ont été surpris de voir le nom de Kurt Zouma inscrit sur la feuille de match pour la réception de Watford ce mardi soir, seulement 24 heures après les faits.
Et si West Ham a réussi à arracher une victoire importante pour rester dans la course aux places européennes grâce à Jarrod Bowen (1-0), les supporters des Hammers n’ont pas hésité à prouver à leur défenseur central qu’ils ne le portaient plus dans leur cœur. Hué et insulté par son public à chaque touche de balle, pris à partie par des chants hostiles, Kurt Zouma, stoïque, a même été la cible d’un chant de circonstance au moment d’un coup reçu en première période : "C’est ce que ton chat a ressenti !".
Premier League
Le gros coup : Newcastle s'offre les Spurs et s'installe dans le top 4
23/10/2022 À 17:30

Zouma bousculé par ses supporters

Il faut dire que les faits reprochés à l’international français sont à la limite du soutenable. Dans deux clips diffusés sur Snapchat, on peut voir Kurt Zouma filmé par un proche en train de poursuivre son chat à l’intérieur de sa luxueuse maison, avant de lui donner un coup de pied, lui lancer une chaussure et lui mettre une gifle alors que l’animal est dans les bras d’un enfant. Une scène, où l’on peut entendre des éclats de rire en arrière-plan, qui serait arrivée car le félin aurait accidentellement brisé un vase, selon le Sun.
Visé par de nombreuses plaintes d’association de protection des animaux, comme la fondation Brigitte Bardot ou la SPA, dont son président, Jacques-Charles Fombonne a précisé qu’il encourrait "quatre ans d’emprisonnement et 60.000 euros d’amende" et a promis de "faire pression sur la FFF", Kurt Zouma avait tenu à diffuser un communiqué. "Je veux aussi dire à quel point je suis désolé pour tous ceux qui ont été bouleversés par la vidéo. Je tiens à assurer à tous que nos deux chats vont parfaitement bien et sont en bonne santé. Ils sont aimés et chéris par toute notre famille, et ce comportement était un incident isolé qui ne se reproduira plus".
Une pétition a déjà réuni plus de 100.000 signatures, mercredi, en Angleterre. Le texte en français et en anglais baptisé "Poursuivez Kurt Zouma et emmenez immédiatement tous ses animaux en lieu sûr !" et posté sur la plateforme change.org a déjà réuni plus de 118.500 signatures à 12h45. "Au Royaume-Uni, nous avons des lois contre la maltraitance des animaux, des lois qui devraient s'appliquer à tous, riches ou pauvres, célèbres ou non ! Nous demandons à la police métropolitaine et à la RSPCA de mener une enquête urgente et de poursuivre les auteurs de cet acte odieux", explique la pétition.

L"affaire est remontée jusqu'au maire de Londres

Des mots apparemment suffisants pour son entraîneur David Moyes et pour les dirigeants de West Ham pour ne pas le suspendre. Vivement critiqué sur les réseaux sociaux pour son choix de titulariser Kurt Zouma, le tacticien des Hammers est revenu sur sa décision en conférence de presse d’après-match, ce mardi soir, déclarant vouloir séparer les actes du joueur à la nécessité sportive.
"Je suis un grand amoureux des animaux et c'est quelque chose qui a touché beaucoup de gens. J'ai été terriblement déçu de ce que j'ai vu et de ce qu'on m'a raconté, mais mon travail consiste à essayer de trouver un moyen d'obtenir une victoire pour West Ham. Certaines personnes seront déçues de ma décision et je le comprends. Je suis quelqu'un qui se soucie beaucoup de mes chiens et de mes chevaux. Le club s'occupe de cette affaire". Mais les fans de West Ham demandent une sanction.
L"affaire est remontée jusqu'au maire de Londres - la ville du club -, Sadiq Khan, qui a qualifié les actes de Zouma de "méprisables" et s'est dit "déçu" par l'entraîneur et les dirigeants. "Je sais à quel points trois points peuvent être important, je suis aussi supporter d'un club, mais ils auraient dû faire preuve de fermeté et le suspendre pour hier soir", a déclaré l'édile sur Sky News, stigmatisant le message implicite envoyé aux "jeunes (qui) voient un joueur de Premier League s'en tirer malgré une attitude inacceptable". Un des sponsors de West Ham, "Experience Kissimmee", un lieu de villégiature en Floride, a annoncé qu'il allait revoir ses liens financiers avec le club. "Voir que le joueur Kurt Zouma était dans le onze titulaire de West Ham hier soir était navrant", a écrit la compagnie sur son compte Twitter, affirmant avoir demandé des éclaircissements au club.

Kurt Zouma (West Ham)

Crédit: Getty Images

Premier League
Ten Hag confirme : Ronaldo a refusé d'entrer en jeu contre Tottenham
21/10/2022 À 09:08
Premier League
Arsenal reste leader et Chelsea se donne de l'air grâce au nul de Manchester United
16/10/2022 À 14:59