"Mes enfants ne verront toujours pas une Coupe du monde, vous vous rendez compte ?" Complètement dépité en sortant du Stadio Renzo Barbera de Palerme, jeudi soir, après l'élimination de l'Italie face à la Macédoine du Nord (0-1) ce tifoso (et donc père de famille) n'a pu cacher sa tristesse au micro de Sky Italia. Tout d'abord pour ses jeunes progénitures, qui n'auront toujours pas le droit au bonheur de voir leur pays disputer une Coupe du monde. Et puis, aussi, pour lui, qui aura (au moins) douze ans de plus que lors de la dernière. Oui, la Nazionale va manquer un deuxième Mondial de suite. Surréaliste.
Cinq ans après une première apocalyse contre la Suède, en voici donc une deuxième pour l'Italie. Pour la presse transalpine, un sentiment commun ce vendredi : cette fois, c'est encore pire. "Nous sommes en dehors du Monde", titre La Gazzetta dello Sport, qui dit ainsi "adieu au Qatar". "Et après la Corée du Nord, du Sud, voilà désormais la Macédoine du Nord. Deuxième Mondial de suite à la maison. C'est une deuxième apocalypse sportive", peut-on lire dans les colonnes du quotidien, qui parle d'une "faillite du football italien", qui doit "être désormais refondé".
Qualif. Coupe du monde
L'Ukraine n'ira pas au Mondial : "Si on a réussi à donner des émotions, mission accomplie"
05/06/2022 À 21:21
Un choc
Du côté de Tuttosport, un cri de douleur et de rage en pleine page : "Nooooooooon". Le média piémontais appelle toutefois Roberto Mancini, le sélectionneur de la Nazionale, à "ne pas partir" après ce revers. Ce qui est toutefois la tendance du moment de l'autre côté des Alpes. Après le match amical en Turquie (oui, il y aura un match amical entre les deux nations perdantes des demi-finales de barrages...), le "Mancio" devrait donner sa démission selon Sky Italia.
Le Corriere dello Sport, lui, résume plutôt bien la position géographique actuelle du pays : "En enfer". "C'est une incroyable défaite et une élimination choc, estime le quotidien en pleine page. Mais l'absurde a toutefois une raison." Ou plusieurs, même. Tout le monde appelle aujourd'hui à la refonte du Calcio, considéré comme obsolète et dépassé par le football moderne, en témoigne le rendement des équipes transalpine en Coupe d'Europe ces dernières années.
Humiliés
"C'est une honte nationale", estime le quotidien généraliste Il Giornale, pendant que le Corriere della Sera parle d'une défaite "historique", avec les Champions d'Europe éjectés du Mondial 2022. "Qu'elle est loin, la nuit magique de Wembley (...) Mais ce désastre appelle à une mobilisation de tout le monde", écrit le média. "Nous avons été humiliés", conclut La Stampa, qui peine à comprendre comment la Nazionale triomphante de l'Euro a pu en arriver là.
"Les héros de Wembley sont renvoyés à la maison", peut-on enfin lire en page 2 de La Gazzetta dello Sport, qui rappelle que l'Italie n'avait jamais manqué deux Coupes du monde de suite.
Qualif. Coupe du monde
Bale, encore prophète en son pays : "L'important était de se qualifier"
05/06/2022 À 20:10
Qualif. Coupe du monde
Bale et les Gallois filent au Mondial, l'Ukraine frustrée
05/06/2022 À 18:00