Avril 2016, du côté de Vinovo (Turin). Alors que la Juventus se prépare à recevoir Palerme quelques jours plus tard, Paul Pogba décide de défier Massimiliano Allegri, son entraîneur, dans un concours de lancers francs au centre d'entraînement du club. Les règles sont fixées par le technicien toscan, et elles sont claires : le premier à 15 l'emporte. Et pas de place pour la rigolade, la confrontation est on ne peut plus sérieuse. Mené, malmené, Allegri remonte finalement son retard et s'impose sur le fil (15-11) sous les yeux d'un Paulo Dybala amusé. Pogba a beau vouloir pousser jusqu'aux 20 points, son technicien est inflexible et la vidéo, elle, devient rapidement virale sur les réseaux sociaux. Plus de six ans plus tard, l'international français pourrait bien avoir le droit à sa revanche. Selon l'ensemble de la presse italienne, son retour dans le Piémont est en effet acté.
Serie A
A 40 ans, Ibrahimovic prolonge le plaisir
18/07/2022 À 13:20
Pourtant courtisé par d'autres grands clubs européens, dont notamment le PSG, Pogba aurait finalement penché pour un come-back à la Juve. A la clé, un contrat de quatre ans assorti d'un salaire compris entre 7 et 8 millions d'euros, sans les bonus. Soit bien moins que ce qu'il touchait à United (environ 330 000 euros par semaine), avec qui son contrat expire fin juin, et d'autres propositions dont il disposait. "Certaines étaient beaucoup plus avantageuses, nous révèle Matteo Moretto, spécialiste mercato pour le média Relevo. Pogba avait beaucoup d'offres. Mais quitte à revenir à la Juve, il a accepté de baisser son salaire et renoncer à certaines opportunités. Je sais que Paris le voulait avant l'arrivée de Luis Campos (...) Pour l'officialisation de son retour, il faudra attendre probablement juillet, notamment pour des raisons fiscales. Mais tout pourrait être formalisé avant. Ce n'est plus qu'une question de temps, le transfert se fera."
De son côté, le club piémontais a également consenti à un important effort financier malgré une volonté forte de réduire sa masse salariale et ses coûts de fonctionnement. L'âge du joueur (29 ans) aurait également pu poser problème, puisque la Vieille Dame a entamé un projet de rajeunissement depuis un an maintenant. Mais puisqu'il s'agit de Pogba, on fermera volontiers un œil. Max Allegri le premier, lui qui pousse pour l'arrivée de joueurs expérimentés cet été après une saison compliquée.

Allegri a poussé pour son retour...

De retour sur le banc après une séparation de deux ans, le technicien toscan a joué un rôle décisif dans ce dossier. Avec Pogba, le cordon n'a jamais vraiment été coupé. Les deux ont toujours eu une relation père-fils. Au moment où ses dirigeants lui ont soumis l'idée de ce possible retour, son "oui" a fusé. "Pogba ? Qui est Pogba ? Je ne le connais pas... C'est un mot anglais ? Je ne sais pas, je l'ai oublié, c'était il y a plusieurs années", plaisantait l'entraîneur de la Juve après l'ultime match de la saison face à la Lazio Rome. Il s'en est toutefois souvenu au moment de relancer les contacts ces dernières semaines.
https://i.eurosport.com/2018/11/02/2453583.jpg
"Le lien entre les deux a joué un rôle fondamental dans ce dossier, nous confirme Matteo Moretto. La relation qu'il a toujours eu avec Allegri a fini par le convaincre définitivement, tout comme celle qu'il a avec la Juve." "Max est l'entraîneur idéal pour relancer Pogba, estimait Alessio Tacchinardi, légende du club, début juin. Il le connaît par cœur et l'a déjà entraîné, lui faisant atteindre un niveau exceptionnel. Un rapport de confiance et d'estime réciproque est essentiel pour espérer revoir un grand Pogba."

... et le vestiaire aussi

Alors qu'il s'apprête à faire un nouvel aller-retour Manchester-Turin dans sa carrière, mais cette fois moins coûteux que le deuxième à 110 millions d'euros, le champion du monde 2018 est également attendu par l'ensemble du vestiaire. Il y retrouvera notamment Leonardo Bonucci, Alex Sandro ou Juan Cuadrado, qui reste toutefois en fin de contrat. Le Colombien a toujours publiquement milité pour le "Pogback". En octobre 2021, il avait par exemple demandé à son ancien coéquipier de "rester à la maison" sous une photo de Pogba de retour à l'Allianz Stadium, mais avec le maillot de l'équipe de France avant la demi-finale de Ligue des Nations face à la Belgique.
"Je parle toujours avec les anciens joueurs de la Juve, avait révélé le Français après la rencontre. Je suis à Manchester United et il me reste un an de contrat. Je veux bien finir la saison avec mon club, puis on verra. Si je suis bien à Turin ? Oui (rires)." Pour lui, un retour à la Juve équivaut à un retour à la maison. Tout l'état-major du club, du président Andrea Agnelli au directeur sportif Federico Cherubini, en passant par le vice-président Pavel Nedved, est enthousiaste à l'idée de le (re)voir sous le maillot bianconero. Même sentiment pour les tifosi qui, malgré des doutes sur l'état physique de leur ancien protégé, ne peuvent nier un certain frisson à l'idée de le retrouver. Ce n'est pas vraiment un hasard si les vidéos de ses buts mémorables face à l'Udinese, le Napoli ou encore la Fiorentina rejaillissent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.

Un transfert qui pourrait arranger tout le monde

Si l'aspect émotionnel s'est donc révélé une composante importante du dossier Pogba, celui du terrain ne peut être omis. A un tournant de sa carrière, et à quelques mois du Mondial avec les Bleus, la "Pioche" estime que la Juve est le meilleur club possible pour retrouver son niveau d'antan. Après une saison tronquée par les blessures (seulement 27 matches toutes compétitions confondues), il est temps pour lui de se remettre en selle. "Il a eu beaucoup de blessures, avec des résultats de son club qui ne sont pas à la hauteur. Lui aussi sera amené à changer d'air cet été... Il y a un crédit par rapport à ce qu'ils ont pu faire en équipe de France", a toutefois assuré Didier Deschamps fin mai. Mais le natif de Lagny-sur-Marne compte bien être de la partie au Qatar pour son rendement, non pas pour son statut.

Le Real pour Mbappé et Pogba ? Nos conseils aux 5 stars qui vont animer le mercato

Si Pogba veut donc donner un second souffle à sa carrière, les Bianconeri, eux, cherchent à redonner de la qualité à un milieu de terrain qui n'a fait qu'en perdre ces dernières années. De plus, plusieurs de ses éléments pourraient être amenés à partir. Arthur, McKennie ou même Rabiot : personne ne sera retenu en cas d'offres convenables. Allegri n'aurait donc aucun mal à trouver une place de titulaire à son ancien joueur, qu'importe le système utilisé. La saison dernière, ils ont été multiples : 4-3-3, 4-4-2, 3-5-2 ou 3-4-2-1. Avec, au final, l'objectif de remporter un titre après une saison blanche, une première depuis dix ans à Turin. "Gagner n'est pas important, c'est l'unique chose qui compte", aime-t-on répéter à la Juve. Une formule qui pourrait très bien s'appliquer à un simple concours de lancers francs. L'heure de la revanche a peut-être sonné...
Serie A
La justice italienne ouvre une enquête sur le transfert d'Osimhen au Napoli
21/06/2022 À 16:06
Serie A
Buffon sur Di Maria : "Dans la Serie A actuelle, il serait comme Maradona"
20/06/2022 À 12:32