L'Inter et l'Atalanta Bergame n'ont pas réussi à se départager. Mais ce samedi soir, les deux formations ont livré une magnifique partie, qui s'est donc soldée sur un match nul (2-2), à l'occasion de la 6e journée de Serie A. Au stade Giuseppe Meazza, Ruslan Malinovskiy (30e) et Rafael Toloi (38e) sont venus jouer les trouble-fêtes, alors que Lautaro Martinez avait ouvert la marque (5e), avant que Edin Dzeko n'égalise (71e). Les Nerazzurri restent invaincus mais occupent la 3e place du classement, alors que la Dea est 5e.
Le sort de cette rencontre s'est certainement joué lors des cinq dernières minutes du temps réglementaire. Et même plus précisément entre la 85e et la 88e. A la 85e minute, Federico Dimarco a vu son penalty venir s'écraser sur la barre transversale, alors que l'Inter avait l'opportunité de reprendre les commandes dans cette rencontre. Trois petites minutes plus tard, les hommes de Simone Inzaghi ont bien cru déchanter, lorsque Roberto Piccoli est venu crucifier un Samir Handanovic, pas exempt de tout reproche. Finalement, le portier intériste doit son salut à lui-même, mais également au VAR, qui a indiqué que le ballon était sorti, lors de l'un de ses dégagements.
Ligue des champions
Cinq choses à savoir sur le FC Sheriff, trublion de la Ligue des champions
IL Y A 14 HEURES

Edin Dzeko après le but du 2-2 lors de la rencontre Inter-Atalanta en Serie A

Crédit: Getty Images

Malinovskiy a posé beaucoup de problèmes à l'Inter

Meilleure attaque de l'élite avant le début de cette rencontre, avec 18 réalisations en cinq journées, l'Inter n'avait pas attendu bien longtemps avant de prouver sa redoutable efficacité offensive. Après une nouvelle passe décisive de Nicolò Barella, Lautaro Martinez a conclu d'une merveille de volée du pied droit (5e, 1-0). Nicolò Barella est le plus jeune des quatre joueurs (Benzema, Pogba et Simon sont les autres) qui ont fourni au moins cinq passes décisives dans le top 5 des ligues européennes 2021-22.
Au lieu de confirmer, les hommes de Simone Inzaghi ont progressivement reculé, avant de connaître un véritable trou d'air, qui a duré jusqu'à l'heure de jeu, environ. A ce moment-là, Ruslan Malinovskiy est entré en action. D'abord en égalisant, d'une frappe lointaine (30e, 1-1), puis en se retrouvant impliqué sur le deuxième but des siens, conclu par Rafael Toloi (38e, 1-2).
Ruslan Malinovskiy a marqué dix de ses 17 buts en Serie A avec des tirs de l'extérieur de la surface : aucun joueur n'a marqué plus de l'extérieur de la surface depuis que l'Ukrainien a rejoint l'élite italienne, lors de la campagne 2019-20 (dix également pour Luis Muriel). Intenable, l'Ukranien n'a jamais ménagé ses efforts, et le portier adverse a dû intervenir (48e), avant d'être suppléé par son poteau (51e).
Après avoir laissé passer l'orage, les Nerazzurri se sont remis dans le bon sens de la marche. Et à force de pousser, Edin Dzeko a été récompensé, après une première frappe de Dimarco mal repoussée par Juan Musso (71e, 2-2). Au XXIe siècle, Edin Dzeko n'est que le deuxième joueur débutant de l'Inter à marquer au moins cinq buts lors des six premiers matches d'une saison de Serie A, après Diego Milito en 2009-10. Dans une rencontre à 40 tirs, les deux équipes auront certainement des regrets. Mais ce qui est certain, c'est qu'elles sont prêtes pour leur deuxième rencontre de Ligue des champions, la semaine prochaine.
Serie A
Un de chute pour l'Inter
16/10/2021 À 18:03
Serie A
Milan garde le cap derrière le Napoli
03/10/2021 À 18:40