Le déclassement est spectaculaire. Titrée neuf fois de rang entre 2011-2012 et 2019-2020, la Juventus a été renversée la saison dernière par l’Inter… et elle n’a déjà plus l’étoffe d’un candidat au "scudetto". Battue sur le plus petit des scores à domicile par l’Atalanta ce samedi, la Vieille Dame est 8e de Serie A, après quatorze rencontres disputées, et même son entraîneur, Massimiliano Allegri, a du mal à voir cela comme une anomalie.
"Le classement ? Si nous sommes dans cette position c’est qu’en ce moment, elle reflète ce que l’on vaut", a ainsi déclaré le coach italien, de retour à Turin cette année, après un mandat couronné de succès (2014-2019). "On ne capitalise pas sur les occasions que l’on crée, et l’Atalanta a trouvé la faille sur une erreur de notre part", regrette-t-il, dans des propos notamment rapportés par la Gazzetta dello Sport.

Symphonie des Citizens, Juventus humiliée : les tops et flops de la 5e journée

Serie A
Cristiano Ronaldo se projette vers un départ à... Manchester City
24/08/2021 À 18:27

"Considérer qu’on a l’effectif le plus fort, c’est une erreur d’appréciation"

La Juve d’Allegri n’est pas transparente (15 tirs à 7), mais elle manque cruellement de confiance et de réussite. Nouvelle illustration ce samedi : le coup franc de Paulo Dybala qui a heurté la barre, au bout du temps additionnel. La claque historique reçue mardi sur la pelouse de Chelsea (4-0) ne doit pas aider en ce sens, mais un déclic pourrait intervenir et relancer la machine.
Cependant, selon Allegri, inverser la tendance ne suffira pas à viser très haut. Il y a l’arithmétique, d’abord : la Juventus comptera a minima 11 points de retard sur le leader du Calcio à l’issue de la 14e journée. Mais il y a la qualité des joueurs dont il dispose, aussi. Intrinsèquement, l’effectif des Bianconeri n’est pas celui d’un champion d’Italie, du moins à ses yeux.
"Considérer qu’on a l’effectif le plus fort, c’est une erreur d’appréciation, estime ainsi le technicien de 54 ans, dont Cristiano Ronaldo a quitté le club lors du dernier mercato. On a une équipe qui peut viser le Top 4, même si on a désormais un peu de retard (sept points sur l’Atalanta, justement, NDLR)." Une ambition de "simplement" se qualifier pour la Ligue des champions qui aurait semblé dérisoire il y a deux ans encore. Mais qui correspond au nouveau standing de cette modeste Juve.

8e de Serie A, humiliée à Chelsea, Allegri dépassé : "La Juve regrette presque CR7"

Serie A
Huit à la suite pour la Juve, une domination record en Europe
20/04/2019 À 20:52
Football
Ancelotti, Conte, Allegri : L'Italie attend son sauveur
14/11/2017 À 18:09