Théo Hernandez, une nouvelle fois dans le rôle du sauveur. Entré en jeu à la 59e, l’international français a fait basculer une rencontre jusque-là parfaitement maîtrisée par un promu solide en défense. D’une passe décisive pour Diaz (68e) avant une réalisation du gauche (82e), le Rossonero a permis à l’AC Milan d’empocher un quatrième succès cette saison mercredi à San Siro (2-0) devant de valeureux vénitiens. Les locaux rejoignent par la même occasion l’Inter en tête de la Serie A avec 13 points. De leur côté, les Neroverdi (18e) s’enlisent dans la zone rouge avec seulement 3 points après cinq journées.
L'affiche n'avait pourtant pas de quoi inspirer une quelconque méfiance dans les rangs milanais. Deuxième pire attaque de Serie A avant le coup d'envoi, Venise n'a pas étonné son monde en se repliant dès les premières minutes dans son camp, à la recherche de ballons exploitables en contre. Face à un bloc resserré de neuf joueurs et en l'absence de nombreux cadres sur la pelouse (Ibrahimovic, Kessié, Saelemaekers, Hernandez, Kjaer, etc,..), les Rossoneri ont longtemps peiné à forcer le verrou vénitien. Malgré une domination territoriale nette à la pause et quelques situations dangereuses comme une tête à bout portant de Rebic (25e) ou une double occasion de Fiorenzi (36e, 37e), aligné ailier droit ce soir, l'impression de sûreté défensive dégagée par les Neroverdi présageait d'un second acte tout aussi laborieux pour les hommes de Stefano Pioli.
Serie A
L'AC Milan s'épargne de gros regrets et s'empare du trône
23/10/2021 À 20:40

Hernandez au service et à la conclusion

Sauf que Venise s'est soudainement montrée plus offensive et volontaire à la reprise. Ragaillardis par le frisson d'un Peretz tout proche de l'ouverture du score en fin de première période (45e), les hommes de Paolo Zanetti se sont livrés vers l'avant, quitte à concéder des espaces aux artistes milanais. Justement, effacé et muselé dans le premier acte, le virevoltant Diaz a profité d'un splendide mouvement collectif parfaitement conclu en finisseur pour ouvrir le score (68e) et libérer un San Siro lénifié qui commençait à craindre le pire. D'une passe appuyée bien ajustée, Hernandez, entré en jeu dix minutes plus tôt, a endossé une première fois le costume de sauveur.

Theo Hernandez buteur face à Venise avec l'AC Milan

Crédit: Getty Images

L'ancien madrilène n'a pas tardé à remettre son masque et sa cape pour finir d'une belle frappe sèche du gauche une nouvelle action d'école (82e) avec cette fois dans le rôle du passeur un autre entrant, le Belge Saelemaekers, lui ausi en très grande forme. Premier but de la saison pour le Français, lancé sur les mêmes bases que son exercice 2020/2021 prolifique (7 buts, 6 passes décisives). Trois jours après le bon point glané à l'Allianz Stadium de Turin, Milan confirme son entame idéale de la saison et rejoint en tête du championnat son voisin intériste (2e avec 13 points).
Loin derrière, engluée dans la zone rouge et désormais pire attaque du championnat (avec 3 buts inscrits), Venise aura fort à faire dans la lutte pour le maintien. Mais les promesses semées par les Neroverdi, pas avares de relances courtes au pied, prêtent à l'optimisme, 7150 jours après la dernière confrontation entre les deux formations (24 février 2002).
Ligue des champions
Porto pousse Milan dans une situation compliquée
19/10/2021 À 20:54
Serie A
Giroud a sonné la révolte de Milan, nouveau leader
16/10/2021 À 20:48