Manchester City s'en est finalement sorti. Ce samedi soir, les Citizens ont validé leur ticket pour les demi-finales de la FA Cup, après avoir éliminé Everton (2-0). A Goodison Park, les Skyblues ont attendu la toute fin de rencontre pour faire la différence, grâce à des buts d'Ilkay Gundogan (84e) et Kevin De Bruyne (90e). Encore engagés sur tous les tableaux, les hommes de Pep Guardiola n'en finissent décidément plus d'impressionner.
Pourtant, il a fallu attendre la 58e minute de jeu pour assister à la véritable première occasion de cette rencontre. En position idéale de frappe, dans la surface de réparation, Raheem Sterling s'est heurté à Joao Virginia, troisième gardien de but d'Everton et titularisé en l'absence de Jordan Pickford et Robin Olsen, tous deux blessés aux côtes.
Euro 2020
"Le mec est retraité depuis 10 ans et bat mon pays entier" : Quand Thierry Henry dégoûte De Bruyne
20/06/2021 À 15:54
Podcast

Gundogan a encore marqué

Âgé de seulement 21 ans, le jeune portier portugais a longtemps retardé l'échéance, que ce soit déjà devant Sterling, pour la seule tentative cadrée du premier acte (27e), ou bien alors ensuite en se couchant parfaitement bien sur le tir de Phil Foden (83e).
Dans la minute qui a suivi, Virginia s'est de nouveau illustré en détournant une frappe d'Aymeric Laporte sur sa propre barre transversale, sans pour autant pouvoir ensuite empêcher Ilkay Gundogan de trouver enfin la faille, de la tête (84e, 0-1). L'Allemand a marqué douze buts en 2021, plus que tout autre joueur de Premier League, toutes compétitions confondues. Il s'agit également de son premier but de la tête pour Manchester City, depuis décembre 2018 contre Crystal Palace.

De Bruyne a été décisif sur les deux buts

Au départ de cette action, Kevin De Bruyne, entré en cours de jeu seulement cinq petites minutes plus tôt, a de nouveau fait parler de lui juste avant la fin du temps réglementaire. Lancé en profondeur par Rodri, qui venait tout juste de remplacer le premier buteur (89e), l'international belge a définitivement mis les siens à l'abri, d'une frappe du gauche (90e, 0-2). Si Manchester City signe bien un 25e succès sur ses 26 derniers matches, toutes compétitions confondues, celui-ci a donc mis du temps avant de se dessiner, malgré une très nette domination dans l'ensemble (74% de possession).
La faute à une équipe d'Everton, extrêmement bien en place et qui avait décidé de subir pour ensuite tenter des coups en contre. Juste avant la pause, Yerry Mina, de la tête sur corner, a même failli surprendre les visiteurs, mais c'était sans compter sur le sauvetage sur sa ligne d'Oleksandr Zinchenko (44e).
Quant à Zack Steffen, il n'a été sollicité qu'à une seule reprise, mais Dominic Calvert-Lewin a clairement manqué de conviction dans sa reprise (87e). Manchester City a atteint les demi-finales de la FA Cup trois saisons consécutives pour la première fois depuis la période 1931-1932 à 1933-1934. Cette année, les Citizens ont décidément bien l'intention de ne rien lâcher.

Ilkay Gundogan lors d'Everton - Manchester ity en quart de finale de FA Cup

Crédit: Getty Images

Liga
De la concurrence pour Benzema ? Calvert-Lewin pourrait suivre Ancelotti au Real
20/06/2021 À 10:11
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57