Getty Images

Final Four : les Bleus éliminés, les Pays-Bas qualifiés contre l'Allemagne (2-2)

Les Bleus privés de Final Four par les Pays-Bas au dernier moment

Le 19/11/2018 à 22:40Mis à jour Le 19/11/2018 à 23:23

LIGUE DES NATIONS - La France ne jouera pas le Final Four. Lundi soir, les Pays-Bas se sont qualifiés dans le Groupe 1 de la Ligue A aux dépens des Bleus en obtenant le nul in extremis en Allemagne (2-2), à Gelsenkirchen.

Cruel dénouement pour l’Allemagne… et pour la France. Battus à Rotterdam vendredi dernier au terme d’un match raté dans les grandes largeurs (2-0), les Bleus devaient espérer un revers des Pays-Bas outre-Rhin ce lundi pour rallier le Final Four de la Ligue des Nations. Ils ont sans doute assez vite été rassurés par les buts de Timo Werner et de Leroy Sané, qui ont mis les Allemands sur de bons rails. Mais les Néerlandais, longtemps empruntés, sont parvenus à arracher le point du nul après une fin de partie renversante (2-2). Les Oranje chipent donc la première place du groupe 1 de la Ligue A aux Français et poursuivent l’aventure dans la compétition.

Confortablement installés devant leur écran de télévision, ce lundi soir du côté de Clairefontaine, Didier Deschamps et ses hommes ont dû passer par toutes les émotions. Les Tricolores ont d’abord probablement apprécié l'entame de match convaincante de l’Allemagne. Même si elle était déjà mathématiquement reléguée au coup d’envoi, la Nationalmannschaft n’avait en effet pas prévu de prendre cette rencontre face aux Pays-Bas à la légère. Les intentions offensives des locaux ont rapidement été récompensées, Timo Werner ouvrant le score d’une demi-volée pleine de spontanéité (9e).

Les Pays-Bas ont tout renversé en cinq minutes

Très remuant, Leroy Sané a trompé la vigilance de Jasper Cillessen dix minutes plus tard, d’une frappe du gauche légèrement déviée par Kenny Tete (19e). Idéalement lancée dans cette partie, la sélection entraînée par Joachim Löw a longtemps maîtrisé les débats et aurait même pu enfoncer le clou en deuxième période. En face, les Oranje affichaient un visage bien pâle. Memphis Depay était partout et nulle part à la fois, Frenkie de Jong était méconnaissable et Ryan Babel a dû sortir sur blessure avant la pause. Bref, on voyait mal comment la victoire pouvait échapper aux champions du monde 2014.

Et pourtant… Incapables d’inquiéter Manuel Neuer pendant plus de 80 minutes, les joueurs de Ronald Koeman ont profité d’une petite baisse de régime de l’Allemagne pour inverser la vapeur. Quincy Promes a d’abord réduit l’écart (85e), avant que Virgil van Dijk n’égalise dans la dernière minute du temps réglementaire (90e). Un improbable retournement de situation synonyme de qualification pour le Final Four de la Ligue des Nations, où les Néerlandais retrouveront la Suisse, le Portugal et l’Angleterre. La France, qui paie au prix fort sa défaite en terres bataves, termine deuxième de son groupe et devra se contenter de matchs amicaux en juin prochain.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313