Getty Images

Hamilton : "Il y a plein de trucs à améliorer"

Hamilton : "Il y a plein de trucs à améliorer"

Le 15/03/2019 à 10:00Mis à jour Le 15/03/2019 à 13:34

GRAND PRIX D'AUSTRALIE - Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des essais libres 1 et 2, vendredi à Melbourne, mais il juge que sa Mercedes a une marge de progression importante.

Une marge infime de 0"038 sur Sebastian Vettel (Ferrari) lors de la 1re séance d'essais libres, une confortable de 0"800 sur la première voiture de la concurrence, pilotée par Max Verstappen (Red Bull) lors de la seconde : Lewis Hamilton a dominé les deux premiers entraînements de façons différentes, mais c'est sûrement la satisfaction de savoir où il en est avec sa Mercedes W10 qui compte le plus pour lui.

Résultat des essais libres 2 du Grand Prix d'Australie 2019

"La voiture est apparemment là où elle était à Barcelone, ce qui est positif ici, sur une piste différente, a réagi le quintuple champion du monde. Nous avons parfaitement passé en revue notre programme, sans problème en piste. Il y a plein de trucs à améliorer, mais ce n'était pas un mauvais départ. A présent, nous devons vraiment tout analyser. Mais le fait est que nous avons tourné avec deux voitures sans faire de faute et elles sont en un morceau et ça compte beaucoup."

Vidéo - Bling bling, burn, bain de foule, Roscoe… Comment Hamilton a inventé sa légende

01:56

Une base saine pour la suite

Deuxième à 0"048 l'après-midi, Valtteri Bottas a même trouvé du mieux par rapport aux deux sessions de quatre jours à Montmelo. "La voiture était meilleure qu'aux essais, nous n'avons pas apporté tellement de nouvelles de pièces mais nous sommes capables d'optimiser le package, a commenté le Finlandais. C'était une solide journée pour notre retour au boulot mais les chronos de sont pas importants le vendredi. Nous n'avons pas tout vu de nos rivaux. Nous avons une idée des progrès à faire en vue de la qualif, mais pas des autres."

Vidéo - De 250.000 euros à 45 millions... Les salaires des 20 pilotes 2019

01:00

Pour James Allison aussi, les voyants sont au vert. "Nous avons obtenu un équilibre correct sur la voiture avec les deux pilotes, et les deux types de pneus, a confié le directeur technique britannique. Nous avons aussi apporté de nouvelles pièces qui semblent fonctionnent. Il est encore assez tôt pour l'affirmer, mais la voiture paraît avoir une maniabilité correcte et une bonne dégradation des pneus avec les deux composés."

Vidéo - Pilotes, écuries, aéro, conso, gants... Tout ce qui change en 2019

01:43
0
0