Lewis Hamilton (Mercedes) a mieux profité du "mode fête" que son coéquipier Valtteri Bottas. Alors que le bouton magique permettant aux pilotes de l'écurie allemande de déployer plus de puissance moteur en qualification pourrait rapidement être banni, l'Anglais s'est une nouvelle fois offert la pole position, ce samedi, au Grand Prix d'Espagne. Il s'agit de la 92e position de pointe de sa carrière, la cinquième à Barcelone.

Grand Prix d'Espagne
"Il y a un mal encore plus profond chez Ferrari : la crise de confiance"
18/08/2020 À 23:00

Globalement dominateur depuis le début du week-end, le sextuple champion du monde a bouclé son meilleur tour en 1'15"584 dès le premier relais. Le pilote de Stevenage a ainsi gratté 0"059 à Bottas, une marge suffisante pour se mettre à l'abri : lors du second run, le Finlandais a eu plus de difficultés à emmener sa monoplace à la corde. Derrière eux, Max Verstappen (Red Bull) est fidèle au poste. Le Néerlandais a concédé 0"708 aux Flèches Noires et rendu le même écart à son coéquipier, Alexander Albon, sixième.

Leclerc battu par McLaren, Vettel éliminé en Q2

Cette fois, le vainqueur du Grand Prix du 70e anniversaire ne tentera pas le coup de poker grâce auquel il s'était imposé à Silverstone, les pneus "dur" ne le permettant pas sur une piste chauffée à plus 50°C. Pour sûr, il sera une nouvelle fois à l'affût de la moindre défaillance des Mercedes mais il devra aussi surveiller ses rétros : les "Mercedes Roses" ont bien caché leur jeu tout au long des essais pour s'installer juste derrière lui en qualification, avec Sergio Pérez devant Lance Stroll.

Dans l'incapacité technique de battre les McLaren de Carlos Sainz et Lando Norris sur un tour, Charles Leclerc est condamné à refaire des miracles pour transformer sa neuvième position sur la grille en bon résultat. Classé juste devant Pierre Gasly (AlphaTauri), encore auteur d'une belle séance, le Monégasque a assez facilement intégré la Q3, alors que son coéquipier Sebastian Vettel a une nouvelle fois été éliminé en Q2. Ce alors que la Scuderia s'était résolue à remplacer un châssis défectueux... Battus par leurs coéquipiers, Esteban Ocon (Renault), 15e et Romain Grosjean (Haas), 17e, pourraient vivre un dimanche pénible.

https://i.eurosport.com/2020/08/15/2864949.jpg
Grand Prix d'Espagne
"Hamilton, c'est un 'top gun', Bottas seulement un très bon pilote"
18/08/2020 À 22:59
Grand Prix d'Espagne
"Bizarrement, quand Mercedes va, Racing Point va aussi…"
18/08/2020 À 14:25