Ferrari a souligné samedi après la qualification du Grand Prix de Hongrie son "samedi correct", "compte tenu de la tournure des deux derniers week-ends en Autriche". C'est vrai, pour la première fois de la saison, Sebastian Vettel et Charles Leclerc étaient présents en Q3, pour y signer les cinquième et sixième place. A 1"327 et 1"370, quand même, du chrono de la pole position, signée Lewis Hamilton (Mercedes).

Grand Prix de Hongrie
Ferrari et ses boulets rouges
16/07/2020 À 04:10

"Leclerc nous a un peu fait une Grosjean, il a débranché"

Cependant, le plus ennuyeux est que l'Allemand et le Monégasque ont eu besoin des Pirelli "tendre" pour passer le cut en Q2, ce qui les obligera à s'élancer avec ces gommes dimanche. Derrière leurs adversaires de Mercedes et Racing Point en "medium". Ce qui leur donnera un avantage au départ, mais leur promet ensuite des tours difficiles.

"L'affection du pays est une force pour Ferrari, et aussi son plus grand fardeau"

"C'est meilleur week-end pour nous, et c'est ce que nous savions déjà vu vendredi, a commenté Sebastian Vettel. Nous partirons en 'tendre', avec donc une stratégie différente des quatre voitures devant, et nous verrons bien comment ça tourne. Au moins, ça nous donnera peut-être un avantage au départ, puis dans les deux premiers tours. La météo indique qu'il pourrait pleuvoir, mais nous avions galéré vendredi sous la pluie. Ça pourrait être une petite chance, même si les deux teams devant nous paraissent sur une autre planète !"

"Le résultat reflète précisément notre potentiel actuel"

"La troisième ligne, c'est plutôt bon pour l'équipe, surtout que nous sommes près de ceux de la deuxième ligne, a déclaré Charles Leclerc. En fait, je suis plutôt content. Nous avons fait un pas en avant et c'est sympa à voir. Ce ne fut pas une session facile de mon côté : j'ai eu du mal avec mon pilotage en Q1 et en Q2. Je n'étais donc pas content de mon travail mais ça s'est arrangé en Q3 et P6 est une bonne place de départ. Je crois que notre rythme de course est meilleur qu'en qualification, avec une bonne stratégie on peut donc en tirer avantage et gagner des positions."

Andretti sur l'avenir de Vettel : "Cela s'annonce plutôt sombre pour lui"

"Le résultat reflète précisément notre potentiel actuel, a estimé Mattia Binotto, le directeur d'équipe. On ne peut pas vraiment être satisfait, surtout quand on voit les écarts. Cela dit, il est intéressant de noter la différence dans les portions de lignes droites, entre certaines et le reste du peloton. Sur une piste avec des caractéristiques très différentes de celles de Spielberg, nous avons réussi à tirer le maximum de la voiture, mais cela n'est clairement pas suffisant."

Grand Prix de Hongrie
"Chez Red Bull, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas"
22/07/2020 À 23:24
Grand Prix de Hongrie
"Quatre ou cinq voitures dans le même tour, impossible de continuer comme ça"
21/07/2020 À 19:32