Ross Brawn connait bien la Scuderia Ferrari pour en avoir été le directeur technique de 1997 à 2006. Il a ensuite assuré des responsabilités de manager de sa propre équipe en 2009, avant de lancer l'équipe Mercedes sur les bons rails, de 2010 à 2013.
Nommé en 2017 directeur sportif de la Formule 1 par Liberty Media, le propriétaire des droits du sport, le Britannique de 64 ans vient de livrer son point de vue sur la rivalité entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc qui ne cesse de plomber l'ambiance chez Ferrari. A l'entendre, il ne sait pas si le duo est viable…
Grand Prix de Russie
Binotto révèle la nature du problème de Vettel
01/10/2019 À 07:03
"C'est une combinaison potentiellement explosive qui nécessite une gestion précautionneuse, a-t-il déclaré à crash.net. Bien sûr, Mattia [Binotto] connait bien la façon dont cette dynamique peut fonctionner car il l'a expérimentée auparavant lorsqu'il était un jeune ingénieur, mais à présent il a l'honneur et le devoir de s'assurer que ce mécanisme qui le régit peut conduire tranquillement à une saine rivalité."
https://i.eurosport.com/2019/10/01/2687661.jpg
"D'un côté ils ont un quadruple champion du monde qui reste l'un des meilleurs pilotes du plateau, malgré quelques erreurs ces deux dernières saisons. De l'autre, ils ont en Charles Leclerc un talent incroyable, car on ne signe pas six pole positions et deux victoires sur des circuits légendaire comme Spa-Francorchamps et Monza sans être un champion en devenir."
"Il n'y avait pas grand-chose à dire sur le pit stop de Vettel et l'abandon qui a suivi (dimanche à Sotchi) mais, c'est un fait, Mattia Binotto va avoir du travail dans les jours à venir pour clore le débat et calmer les esprits."
"Ferrari a fait des progrès notables ces dernières semaines mais doit encore composer avec quelques problèmes en interne en termes d'équilibre entre ses pilotes", a-t-il conclu.
Grand Prix de Russie
Marko : "Vettel n'a pas d'avenir avec Ferrari"
30/09/2019 À 07:49
Grand Prix de Russie
Bonus-malus : Rififi chez Ferrari, jubilation chez Mercedes
29/09/2019 À 21:48