Une Ferrari en Q3. C'était une normalité il y a peu, c'est aujourd'hui une anomalie. Le monde à l'envers. Ou presque. Après des week-ends très compliqués, à Spa et à Monza, Charles Leclerc a (un peu) retrouvé le sourire ce samedi au Mugello. Cinquième sur la grille dimanche, le Monégasque espère désormais confirmer ce regain de forme en course.

Leclerc est "très content"

Grand Prix de Toscane
"Depuis quand Vettel n'aime-t-il plus Ferrari ?"
IL Y A 16 HEURES

"C'était le maximum qu'on pouvait faire, a déclaré Leclerc après la qualification. Je suis très content, on sort de deux week-ens très difficiles. Nous avons fait un bon travail. Les deux dernières pistes étaient très exigeantes. Toutefois, les trois voitures derrière nous sont plus fortes, mais je vais essayer de resister dimanche en course. Je vais tout donner."

Le résumé des qualifications

Pour une Ferrari qui sourit, une autre qui pleure. Futur pilote Racing Point (qui deviendra Aston Martin), Sebastian Vettel n'a pas passé la Q2 (14e). Une nouvelle déception pour l'Allemand, qui n'y arrive décidément pas. "Je n'arrive pas bien à piloter la monoplace. On fait un pas à la fois. Demain, ce sera difficile, mais on va essayer d'être au niveau en course. C'est difficile de faire des prévisions", a-t-il expliqué.

Grand Prix de Toscane
"Entre Honda et Verstappen, ça peut tourner au vinaigre, il n'est pas très diplomate"
15/09/2020 À 14:50
Grand Prix de Toscane
Mercedes - FIA, les raisons du début de la guéguerre
15/09/2020 À 14:41