Daniel Ricciardo avait donné du fil à retordre à Max Verstappen chez Red Bull, mais persuadé que Miton Keynes avait désigné le Néerlandais comme son prochain champion du monde, il avait quitté l'équipe pour obtenir un statut de n°1 ailleurs. Chez Renault en l'occurrence, qui l'avait traité avec tous les égards, salaire de star - 26 millions d'euros - à l'appui. Mais à 31 ans, il avait jugé que le projet d'Enstone n'avançait pas assez vite pour lui garantir d'obtenir ce qu'il voulait à temps. C'est pourquoi il avait signé pour McLaren à compter de 2021, avant même le début de la saison 2020.
Quand la F1 se cherche : 7 ans d'expérimentations hasardeuses et de bides
En plein renouveau, l'écurie de Woking devait lui permettre de franchir les deux dernières marches qui l'avaient séparé de la consécration suprême, en 2014 et en 2016. On sait ce qu'il en est advenu en raison d'une adaptation difficile à la MCL35M : l'Australien s'est fait dominer par Lando Norris en vitesse pure, et sa victoire à Monza n'a probablement pas suffi à faire oublier ce déclassement.
Grand Prix des Etats-Unis
Doigt d'honneur et insulte : quand Verstappen craque et s'en prend à Hamilton
22/10/2021 À 20:54
https://i.eurosport.com/2021/10/23/3241460.jpg
Le natif de Perth en est conscient jusqu'à avouer douter devenir un jour champion du monde. "Il y a eu une époque où j'étais un peu amer, du genre : 'Je devrais avoir remporté un titre, ça craint, confie le pilote McLaren, dans le podcast de la Formule 1, "Beyond The Grid". Pourquoi pas moi ? Je suis au mauvais endroit, au mauvais moment'. Ou ci ou ça. Peut-être est-ce mon évolution personnelle, la maturité qui fait que je ne pense plus ça."
"Je suis encore là car je crois pouvoir remporter un titre, et je veux remporter un titre, poursuit-il. Mais je suis en paix quoi qu'il arrive. Aussi longtemps que je donnerai tout en piste, je ressentirai de la plénitude", conclut-il.
Grand Prix des Etats-Unis
Verstappen préféré des fans, Hamilton déclassé, hype Norris : le sondage-choc expliqué
26/10/2021 À 17:16
Grand Prix des Etats-Unis
"Hamilton est capable de douter" face à la victoire
26/10/2021 À 17:12