Max Verstappen avait juré qu'il ne tomberait pas dans le piège du "mind game" et du jeu des petites phrases de son rival dans la course au titre mondial, Lewis Hamilton. Ni des petites manœuvres en piste. Fort de cette résolution, il s'était quand même senti obligé de répondre déjà plusieurs fois à son meilleur ennemi cette saison, pour dire à quel point tout ça ne l'affectait pas, qu'il serait capable de garder son sang-froid en toutes circonstances.
Malgré ces promesses, sa réputation restait tenace. Celle d'un pilote impulsif, enclin à soulager son agacement tantôt par un geste de mauvaise humeur, tantôt par un commentaire peu amène. Parfois les deux... Vendredi, il a rechuté en pleine séance d'essais libres 2 du Grand Prix des Etats-Unis, sur le circuit d'Austin.
Grand Prix des Etats-Unis
Quand la F1 se cherche : 7 ans d'expérimentations hasardeuses et de bides
21/10/2021 À 22:26
Mercedes installe un sixième moteur pour Bottas dans l'espoir d'éviter une catastrophe à Hamilton
Lors des essais préparatifs à la qualification et à la course, chaque pilote a un programme de travail bien précis, comme rouler à une allure précise, pendant un nombre de tours déterminé, pour évaluer les réglages de sa voiture, la tenue de ses pneus, etc.

"Stupide idiot !"

Relégué à près d'une seconde des Mercedes lors des essais libres 1, confronté à un problème de grainage absent sur les W12, le pilote de la RB16B n°33 roulait avec ses déboires en tête quand Lewis Hamilton est venu se mettre en travers de son chemin, et perturber sa tranquillité précaire.
C'est vrai, le Britannique n'a pas pris de gants à côté de lui dans la montée de la ligne droite des stands, et encore moins au freinage du virage n°1 pour le déborder. Très agacé d'avoir été traité de la sorte, sa réaction, vive, n'a pas tardé et elle fut sans ambiguïté quant au geste et aux mots employés. "Stupide idiot !", lança-t-il à la radio, en adressant un doigt d'honneur à son adversaire anglais…
Dominé lors du dernier Grand Prix de Turquie, inquiet du regain de performance de Mercedes lors des derniers Grands Prix, le Néerlandais s'est fait entendre plus tard à la radio pour soulager sa frustration. Qui paraît grande en ce moment et qu'il ne parvient visiblement pas à dissimuler. Ce qui est assez nouveau.
Grand Prix des Etats-Unis
Verstappen préféré des fans, Hamilton déclassé, hype Norris : le sondage-choc expliqué
26/10/2021 À 17:16
Grand Prix des Etats-Unis
"Hamilton est capable de douter" face à la victoire
26/10/2021 À 17:12