Sur la dynamique de sa victoire à Imola et des évolutions techniques apportées par Red Bull à Portimao, Max Verstappen pensait ouvrir le troisième chapitre de son duel avec Lewis Hamilton ce week-end. Pour l'heure, il n'en est rien. Battu par les Mercedes vendredi, le Néerlandais avait conscience de devoir améliorer la tenue de route de sa RB16B, à la fois sur le tour chrono et en rythme de relais de course, pour rester dans le match. Malgré un meilleur temps lors du dernier entraînement, la séance de qualification disputée samedi après-midi sur le circuit de Portimao a révélé les difficultés bien réelles de sa monoplace par rapport à la W12 allemande.
Le film de qualification
Lors de la qualification, Max Verstappen a multiplié les contrariétés, et est sorti de fort mauvaise humeur de son bolide, avec le troisième temps.
Grand Prix du Portugal
Bottas décroche la pole devant Hamilton qui devra patienter pour la 100e
01/05/2021 À 15:07
Une libération pour Bottas, une galère pour Hamilton
En Q1, le Néerlandais a d'abord trouvé que son Honda ne donnait pas sa pleine mesure, à moins qu'il ne s'agisse d'un autre souci. "Que se passe-t-il ? Je n'ai pas de vitesse de pointe !", a-t-il pesté en pleine ligne droite. Au bout des 18 minutes d'essais, il a bouclé cette première partie de qualification avec un onzième temps plutôt inquiétant, à 0"763 de Valtteri Bottas (Mercedes), au sommet de la hiérarchie. A 0"15 et cinq rangs de son coéquipier, Sergio Pérez.
https://i.eurosport.com/2021/05/01/3124579.jpg

Le cameraman prié de s'en aller

Puis, en Q2, son manque de compétitivité s'est confirmé avec un cinquième chrono, à 0"682 de Lewis Hamilton (Mercedes). Et enfin, tout s'est dégradé en Q3 avec un chrono annulé par la FIA pour un hors-piste au virage n°4, un trafic qui l'a passablement énervé - "Pourquoi est-ce ces gars ne se rangent pas de mon chemin ?" -, et plusieurs glissades dans son tour crucial.
A sa descente de voiture, Max Verstappen s'est entretenu avec Sergio Pérez et a signifié à la caméra qu'elle n'était pas la bienvenue dans le conciliabule avec le Mexicain. Assis, abattu, il s'est ensuite relevé pour livrer ses impressions à l'ancien pilote de Formule 1, Paul di Resta.
"J'ai beaucoup souffert avec l'adhérence ici, a-t-il dit au Britannique. Mon premier tour n'était pas mal mais j'ai eu ce problème délicat au virage n°4. J'avais confiance de pouvoir refaire un tour rapide mais j'ai été perturbé par d'autres voitures et le vent. Ça m'a coûté beaucoup de temps."
https://i.eurosport.com/2021/05/01/3124580.jpg

Le vent a-t-il tourné entre Mercedes et Red Bull ?

"Les Mercedes sont devant, ce n'est pas idéal, a-t-il poursuivi. On va essayer d'être un peu plus stable (en tenue de route) en course. Jusqu'à maintenant, cela n'a pas été agréable de piloter dans ces conditions. Je n'ai pas apprécié un seul tour ce week-end."
"Il a pris une rafale et ça l'a éteint", l'a défendu Helmut Marko, le conseiller chez Red Bull, devant la caméra de Sky, en guise d'explication à l'écart soudain de son pilote au virage n°4.
Les choses ont apparemment changé dans le rapport de force au sommet de la Formule 1. A Sakhir, la Red Bull avait montré une tenue de route à toute épreuve alors que la Mercedes avait souffert des rafales de vent. A Imola, les valeurs avaient été nivelées par la présence d'arbres coupant le vent. Mais à Portimao, la tendance s'est semble-t-il inversée. "Je ne sais pas si la Red Bull est plus sensible au vent, mais on peut toujours être pris dans une bourrasque et on perd 0"15 dans un virage", a rappelé Toto Wolff, le directeur d'équipe de Mercedes, à Servus TV.
Mais, ce n'est pas une surprise ni même son rôle, le manager autrichien n'a pas volé plus que cela au secours de l'équipe autrichienne qui vient de recruter Ben Hodgkinson, l'un de ses motoristes les plus en vue, pour en faire son directeur technique moteur. Ce qui a nettement tendu les relations entre les deux équipes.
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39