Mercedes a qualifié de "prometteuses" ses deux sessions d'essais libres vendredi sur le circuit de Portimão, à l'issue desquelles Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont signé le meilleur chrono, par un temps chaud et venteux.
C'est un fait notable, l'équipe allemande s'est risquée à un adjectif optimiste qu'elle utilise d'ordinaire avec précaution, ce qui signifie que ses W12 sont manifestement engagées sur le bon chemin face à leurs rivales Red Bull. Lors de cette journée, l'équipe de Brackley n'avait pas de nouveautés à présenter et son programme a tourné autour d'évaluations classiques pour une première journée : des mesures aérodynamiques et la compréhension de la gestion de la température des pneus.
Grand Prix du Portugal
La 100e pole en vue : pourquoi Hamilton a plus que jamais besoin de partir devant
30/04/2021 À 07:02
Hamilton prêt à rempiler en 2022, même si "ça peut toujours changer"
"C'est un peu plus adhérent que l'année dernière mais c'était très venteux et je pense que tout le monde s'est débattu avec l'équilibre de la voiture et a glissé dans tous les sens, a résumé Lewis Hamilton, vainqueur de l'édition 2020 du Grand Prix du Portugal. Et on n'a pas constaté de grosse évolution de la piste entre les deux séances, étant donné que la température a monté, ce qui a rendu la piste plus lente. L'après-midi, c'était plus dur de trouver l'équilibre."

"Ça pourra pencher pour un rien d'un côté comme de l'autre"

"Ça a l'air serré ce week-end. Je ne sais pas à quoi a ressemblé le tour de Max [Verstappen] en essais libres 2 mais le mien n'était pas parfait et il reste donc des améliorations à tirer de la voiture. Mais je suis sûr que c'était pareil pour Red Bull."
"Ce n'est pas un mauvais début, a estimé Valtteri Bottas. Je pense que nous y sommes à peu près. C'était la même impression que celle de l'année dernière : le bitume était glissant et l'arrière se dérobait à certains endroits. Ce n'était pas facile de faire un tour propre. Sur ma voiture, plus le type de pneu était tendre, plus elle était piégeuse. Et le 'medium' fonctionnait le mieux. La piste s'est un peu améliorée en termes de grip et ça va vraiment dans le bon sens. Samedi, il sera important de pouvoir mettre de la température dans les pneus de suite car ça fera une grosse différence. Ça sera serré avec Red Bull et ça pourra pencher pour un rien d'un côté comme de l'autre. Celui qui trouvera un peu de performance ce soir sera en pole position."

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix du Portugal 2021

Crédit: Getty Images

Des dégâts sur les deux voitures

"Le vent s'est levé dans l'après-midi et ballottait la voiture, ce qui affectait son équilibre, a expliqué Andrew Shovlin, l'ingénieur en chef. Valtteri a été à l'aise d'entrée, il a de suite trouvé du grip ce qui nous a permis de nous orienter sur la recherche des réglages. Lewis a plus galéré avec l'arrière et même s'il a fait le meilleur temps il reste du travail pour améliorer l'équilibre pour samedi."
"Nous avons découvert des dégâts sur les deux voitures à la fin de la journée qui nous ont coûté de la performance, et qui expliquent certainement les problèmes rencontrés par Lewis sur son long run, mais même en tenant compte de ça, nous pouvons trouver plus de rythme, a précisé le technicien. Sur le tour unique, c'est serré avec Red Bull mais Ferrari a aussi tourné régulièrement autour de nos performances. De la même façon, nos temps sur long runs se superposaient, ce qui promet un dimanche excitant."
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39