AFP

Formule 1 - Saison 2015 : Nico Hülkenberg confirmé chez Force India

Hülkenberg confirmé chez Force India pour 2015

Le 20/10/2014 à 11:26Mis à jour Le 20/10/2014 à 12:25

Nico Hülkenberg pilotera pour Force India en 2015. L'écurie indienne a confirmé le pilote allemand (27 ans) par le biais d'un communiqué.

Le bon travail de Nico Hülkenberg est récompensé. L’écurie Force India a reconduit le pilote allemand en vue de la saison 2015. Victime d’un seul abandon cette saison, Hülkenberg (27 ans) est actuellement huitième du championnat du monde à la faveur, entre autres, de ses dix premières courses lors desquelles il est entré dans les points, se classant par ailleurs cinquième à quatre reprises (Malaisie, BahreIn, Monaco, Canada).

Hülkenberg, malgré de récents grands prix en deçà de ses performances du printemps et de l’été, est revenu au sein de l’écurie indienne au début de l’année après deux exercices en 2011 et 2012, puis un intermède d’un an chez Sauber. "Tout le monde dans l’équipe est ravi de voir Nico rester un pilote Force India la saison prochaine, a commenté son directeur Vijay Mallya. Il a fait un formidable travail cette année et a amassé de nombreux points cruciaux. Je suis convaincu qu’il est l’un des meilleurs talents du plateau".

" Tout le monde a faim de succès"

L’Allemand, lui, est naturellement soulagé alors que son baquet n'était pas officiellement assuré. "C’est bien de confirmer mes plans pour la saison prochaine. C’est une équipe que je connais extrêmement bien et nous avons réalisé une excellente année avec de très bons résultats. Nous avons un solide partenaire avec Mercedes et tout le monde a faim de succès." Une belle histoire qui continue pour les deux parties.

L’écurie de Vijay Mallya s’assure en outre la présence d’un pilote côté du plateau. Son pilotage et son humilité sont loués par de nombreuses personnes au sein du paddock. De plus, cette annonce revêt sa part de surprise. Il faut dire que Hülkenberg avait noué des contacts avec Lotus et surtout Ferrari pour l’exercice 2014. Mais après avoir opté pour la sécurité du moteur Mercedes, "Hülk" a privilégié la stabilité au sein d’une écurie qui lutte avec McLaren pour la cinquième place au classement des Constructeurs.

0
0