Quatre jours après, il a toujours du mal à y croire. Mais Max Verstappen a bien été officiellement sacré champion du monde de Formule 1 dimanche en remportant le dernier Grand Prix de la saison, Mercedes ayant finalement décidé de retirer son appel. Certes aidé par une décision controversée du directeur de course Michael Masi, le Néerlandais a toutefois mis tout son cœur à l'ouvrage pour décrocher la timbale en dépassant Lewis Hamilton dans l'ultime tour de course, profitant à merveille de l'avantage conféré par ses gommes tendres neuves face aux pneus usés du Britannique. Mais tout ne fut pas aussi limpide pour lui que les images l'ont suggéré.
Pour la première fois depuis la course, Verstappen est ainsi revenu jeudi sur ses sensations lors de cette ultime passe d'armes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a souffert physiquement. "Quand je me battais avec Lewis, j'ai eu une crampe au mollet au début de ce dernier tour et elle ne m'a pas lâché... A chaque fois que je poussais l'accélérateur à fond, c'était terrible. A un moment, alors que je défendais (après avoir dépassé, NDLR), j'ai senti mon muscle se contracter, cramper, et prendre presque la forme d'une balle de tennis. C'est la pire expérience que vous puissiez avoir : avoir la sensation que votre muscle du mollet meurt", a-t-il confié.
Saison 2021
"Une guerre permanente" : Drive to Survive dévoile sa bande-annonce sur la saison 2021
28/02/2022 À 12:52
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Je pleurais dans le dernier tour, je ne vais vous le cacher
Conséquence de l'effort physique intense accompli lors du Grand Prix mais aussi de l'état de tension extrême du pilote avec un titre en jeu, cette crampe aurait pu déboucher sur une issue bien plus regrettable pour Verstappen, si la course avait duré plus longtemps. Mais mentalement, le pilote surdoué de 24 ans a tenu bon. Avant de tout lâcher une fois la victoire assurée.
"C'était fou. Tout le monde criait à la radio. (...) Et moi, je pleurais dans le dernier tour, je ne vais pas vous le cacher. C'était juste fou ce dernier tour, je n'arrivais pas y croire", a-t-il encore dévoilé. Un premier sacre est toujours spécial. Mais celui-ci, Verstappen n'aurait pas pu l'imaginer, même dans ses rêves les plus fous.
Saison 2021
Hamilton à la retraite, Leclerc taclé : Ecclestone délivre ses cadeaux de Noël
27/12/2021 À 10:25
Saison 2021
Wolff compare le dénouement d'Abu Dhabi à "Wembley 66 et à la main de Dieu" de Maradona
17/12/2021 À 08:19