Les propos racistes de Nelson Piquet envers Lewis Hamilton ont fait le tour du monde depuis mardi. "Le petit noir a placé sa voiture dans une mauvaise position et ne l'a pas laissé passer", a lâché le triple champion du monde de Formule 1 (1981, 1983 et 1987) à propos du Britannique quand il a decrypté son coude-à-coude avec Max Verstappen lors du GP de Silverstone 2021. Ce mercredi, le Brésilien de 69 ans, beau-père du pilote Red-Bull, a présenté ses excuses au septuple champion du monde.
Nelson Piquet s'est exprimé par le biais d'un communiqué : "Je m'excuse de tout coeur auprès de tous ceux qui ont été affectés, y compris Lewis, qui est un pilote incroyable, a-t-il déclaré. Ce que j'ai dit était mal réfléchi et je ne m'en défends pas, mais je tiens à préciser que le terme utilisé est un terme qui a été largement et historiquement utilisé dans la langue portugaise brésilienne comme synonyme de 'gars' ou de 'personne' et qu'il n'a jamais été destiné à offenser. Je n'utiliserais jamais le mot dont on m'a accusé dans certaines traductions. Je condamne fermement toute suggestion selon laquelle j'aurais utilisé ce mot dans le but de rabaisser un pilote en raison de sa couleur de peau."
Saison 2022
Binotto persiste et signe : "J'ai eu une très bonne équipe pour la stratégie"
11/08/2022 À 13:33
Alors que Lewis Hamilton, Charles Leclerc, la FIA et Mercedes ont réagi mercredi sur les réseaux sociaux, Nelson Piquet pourrait être sévèrement sanctionné. Selon la BBC et le site Motorsport, le Brésilien va être exclu du paddock.

"Russell qui domine Hamilton en qualifications, c'est la grosse surprise du début de saison"

Saison 2022
Insolite : un circuit de F1 dans le prochain opus de "Call of Duty"
09/08/2022 À 07:04
Saison 2022
Hamilton n'aime pas conduire hors des circuits : "Je trouve cela stressant"
08/08/2022 À 18:46