Eurosport

Le SMP Racing remporte les 3 heures de Silverstone au terme d’une bataille intense

Le SMP Racing remporte les 3 heures de Silverstone au terme d’une bataille intense

Le 12/05/2019 à 21:40Mis à jour Le 01/07/2019 à 17:42

L’équipage du SMP Racing composé de Miguel Molina, Mikhail Aleshin et Davide Ringon a offert à Ferrari sa première victoire en Endurance Cup depuis 2013.

Le premier virage de la course a été particulièrement meurtrier. Nils Stievenhart est parti en tête à queue et a entraîné plusieurs voitures, dont la Mercedes GT3 de l’AKKA ASP de l’équipage Meadows/Abril/Marciello.

À l’issue du Safety, Car, les 3 Lamborghini Huracan de Christian Engelhart (GTR Grasser), Franck Perera (Attempto Racing) et Dennis Lind (Orange 1 FFF) ont fait la course en tête.

Au moment du premier relais, Christian Engelhart a été victime d’une crevaison. Comme à Monza, le Grasser Racing Team a été trahi par sa voiture alors qu’il était en tête.

À la fin de la première heure, la sortie de piste de Jens Liebhauser (HB Racing) a entraîné un Full Course Yellow, et ce alors que la fenêtre de changement de pilote n’était pas terminée.

Le régime de neutralisation a totalement changé la physionomie de la course. Phil Keen (Orange 1 FFF) sur Lamborghini s’est retrouvé en tête de course. Derrière lui, l’Audi R8 d’Ezekiel Perez-Companc (Belgian Audi Club) et la Ferrari 488 de Miguel Molina (SMP Racing) ont lancé la chasse.

À l’issue du dernier relais, c’est Giovanni Venturini sur l’Huracan de l’Orange 1 FFF qui a émergé en tête, suivi de Davide Rigon (SMAP Racing) puis de Jack Hawksworth sur Mercedes AMG-GT3 (Stracca).

Après une très grosse bagarre entre Venturini et Rigon, ce dernier a poussé Venturini à la faute et a pris les commandes de la course juste avant d’entrer dans le dernier quart d’heure.

Rigon a ensuite parfaitement géré son avance et s’est envolé vers la victoire. Giovani Venturini et Dries Vanthoor ont complété le podium.

En Silver Cup, c’est La Lamborghini du GTR Grasser (Santamato/Mauran/Tweraser) qui s’est imposée, devant l’Audi R8 de l’Attempto Racing (S. Schothorst/P. Schothorst/Druidi). Le Ram Racing de Remon Vos et Tom Onslow-Cole a remporté la victoire en Pro-AM, tandis qu’en AM, c’est l’équipage du Barwell Motorsprot composé d’Adrian Amstutz, Leo Machitski et Miguel Ramos l’a emporté.

0
0