Trois jours après l'officialisation de sa signature à l'USAM Nîmes, Michaël Guigou a livré ses premières impressions sur son arrivée dans le Gard lors d'une conférence de presse. "Je vais m'y investir à 200 %, c'est très motivant de venir à Nîmes au vu de ce qu'il produit ces dernières années. Je viens en toute humilité, l'USAM Nîmes n'a pas forcément besoin de moi pour réaliser de grandes choses. Je viens faire grandir ce club et je viens continuer à jouer au handball", a déclaré Guigou.

Les Jeux Olympiques 2020 comme objectif

Tokyo 2020
Pour les Bleus et Michaël Guigou, la porte ou l’Histoire
11/03/2021 À 23:00
"La décision est venue tout naturellement. Nîmes a un côté attrayant, c'est sexy, il y a de bonnes ondes", a commenté l'international français pour expliquer son choix.
"Je n'avais pas planifié ce départ de Montpellier. Il m'a fallu plusieurs semaines pour digérer. Tout le monde sait que les Jeux olympiques sont mon objectif, j'en ai déjà joué quatre, j'en ai gagné deux mais, avant tout, je veux faire du handball, partager du plaisir, vivre dans un environnement où l'on me respecte. Je pense avoir tout cela à Nîmes", a-t-il poursuivi.
"Sa venue est un signe de bonne santé pour le club. La signature de Michaël est un accélérateur de particules", s'est de son côté réjoui son entraîneur Franck Maurice.

"L'envie de transmettre"

"Il vient parce qu'il a encore envie de gagner des matches. Michaël peut nous aider à faire ce pas supplémentaire sur les gros matches, à regarder les yeux dans les yeux les gros clubs", a ajouté le technicien.
"Michaël a choisi de sortir d'une zone de confort, de ne pas s'engager dans un club avec plus de moyens. Il avait envie de donner du sens à sa vie, l'envie de transmettre", a quant à lui assuré le président nîmois David Tebib, qui a raconté avoir reçu en octobre un coup de téléphone de l'agent du joueur, Andrej Golic.
En tout cas, Michaël Guigou assure appréhender ce nouveau départ "sans trop de stress" : "C'est du handball et le handball est ma passion, les Nîmois, j'en connais quelques-uns comme Benjamin Gallego ou Rémy Salou".
Guigou finira la saison au MHB et doit encore affronter l'USAM en championnat. "Je suis impatient de venir au Parnasse", la salle gardoise, a-t-il assuré.
La très longue histoire de 20 ans entre le MHB et Guigou se terminera donc le 5 juin, après un dernier match de championnat contre Pontault-Combault à domicile au palais des sports René-Bougnol.
Championnat du monde
Pour les Bleus, des certitudes envolées ?
31/01/2021 À 17:18
Championnat du monde
"Ce groupe s’est forgé dans la douleur" : Ces Bleus ont des nerfs en acier
27/01/2021 À 23:17