Il y avait comme une petite odeur de souffre à Cheste. Joan Mir (Suzuki Team) a donc bien choisi son jour pour donner le coup de grâce. En tête du championnat du monde mais jamais vainqueur en catégorie reine avant la course, le Majorquin a rectifié l'anomalie, ce dimanche, en remportant le Grand Prix d'Europe. Le pilote de 23 ans a surtout fait coup double.

Grand Prix d'Europe
Quartararo : "J'ai perdu le championnat, je suis triste"
08/11/2020 À 19:48

Couplé à la chute de Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) dans le premier tour, son éclatant succès lui a permis de faire un très grand pas vers le titre. A deux manches du terme, il compte désormais 37 points d'avance sur le Français ainsi que sur son coéquipier Alex Rins, qu'il a devancé ce dimanche.

Samedi, Quartararo avait prévenu. Après une qualification désastreuse, le prodige niçois avait promis une course d'attaque afin de sauver ce qui pouvait encore l'être. Dimanche, il n'a même pas pu mettre son plan à exécution. Auteur d'un départ solide, le pilote de 21 ans a chuté dès le premier tour au virage N.8, vraisembablement après avoir tenté de relever sa machine pour éviter de percuter Aleix Espargaro (Aprilia Gresini), qui perdait le contrôle juste devant lui.

Mir, le coup parfait

Mir a donc sauté sur l'occasion. Rapidement averti de la chute de son rival et vite installé dans la roue de Pol Espargaro (KTM Factory), le champion du monde Moto3 a réussi le coup parfait. Un premier dépassement de toute beauté pour écarter le futur coéquipier de Marc Marquez chez Honda dès le 4e tour a mis le Majorquin dans la roue de son coéquipier, Alex Rins, alors en tête.

Là, Mir a patienté une douzaine de tours, sans jamais céder plus de quelques dixièmes à son voisin de box. A l'affût, il a profité du premier (et seul) petit écart de son devancier pour s'engouffrer au 17e passage. Vite échappé, infaillible et épargné, l'Espagnol est devenu le 9e vainqueur différent de la saison, record de 2016 égalé. Quartararo, lui, a profité des nombreux abandons pour sauver les deux points de la 14e place. Une bien maigre consolation.

Grand Prix d'Europe
Quartararo a chuté, ses espoirs de titre mondial s'envolent
08/11/2020 À 13:11
Grand Prix d'Europe
Quartararo : "Je vise le titre et si je ne prends pas de gros risques, ce sera fini"
07/11/2020 À 21:22