Johann Zarco avait des choses à dire sur Valentino Rossi après avoir été suspendu pour "pilotage irresponsable" après son accrochage spectaculaire avec Franco Morbidelli le week-end dernier au Grand Prix d'Autriche.

"Après avoir discuté avec Franco on s'est très bien entendus et ça va mais avec Valentino j'aurais cru que cela se passerait mieux ensuite, mais cela n'a pas été le cas. Cela ne veut pas dire pour autant que c'est une mauvaise personne. Il fait apparaître quelque chose de bon et sincère mais il arrive toujours à avoir un coup d'avance et ça c'est l'expérience", a affirmé Zarco lors d'une conférence de presse vendredi.

Grand Prix d'Autriche
Zarco sanctionné pour "pilotage irresponsable"
21/08/2020 À 09:09

Départ de la pitlane

Zarco reste un grand admirateur de l'Italien. Mais avec un sentiment nuancé. "Je suis encore fan de lui parce qu'il se balade. S'il n'avait pas fait de la moto il aurait été bon en général. C'est cela que j'apprends avec le sourire. Je pense que c'est un super gars mais il vaut mieux être dans son camp", a-t-il ajouté.

Johann Zarco et Franco Morbidelli s'étaient accrochés lors d'un freinage avant un virage en épingle. Leurs motos folles s'étaient ensuite désintégrées en rebondissant sur la piste, n'évitant que de justesse le vétéran italien Valentino Rossi, 41 ans, septuple champion du monde en catégorie reine de la vitesse moto. Celui-ci avait ensuite affirmé que Zarco portait la responsabilité de cet accrochage et l'avait accusé de manquer de respect pour ses rivaux. Le pilote français a écopé vendredi d'une sanction pour "pilotage irresponsable" et devra partir de la voie des stands dimanche pour le Grand Prix de Styrie qui se dispute sur le même circuit de Spielberg que le GP d'Autriche.

Grand Prix de Styrie
Oliveira : "Mes pieds sont sur terre mais ma tête n'y est plus"
23/08/2020 À 20:11
Grand Prix de Styrie
Viñales après s'être jeté de sa moto à 230km/h : "Que vouliez-vous que je fasse d'autre ?"
23/08/2020 À 15:47