Est-ce enfin, pour lui, le bout du tunnel ? Marc Marquez (Honda HRC) va une nouvelle fois faire son retour à la compétition, ce week-end, dans le cadre du Grand Prix d'Aragon, après plusieurs mois de convalescence. Miné par des problèmes au bras droit depuis une violente chute subie en ouverture de la saison 2020, à Jérez, l'Espagnol avait choisi de remettre sa carrière sur pause, fin mai.
Toujours en proie à de fortes de douleurs malgré trois opérations de l'humérus, le sextuple champion du monde s'était résolu à passer une quatrième fois sur le billard, juste avant l'été, pour ce qu'il considère comme l'intervention de la dernière chance.
Grand Prix d’Aragon
Marquez : "Je me sens mal, surtout pour Fabio qui joue le titre"
19/09/2022 À 10:39

Une date qu'il n'a pas choisie au hasard

Après plusieurs semaines d'un processus de récupération très strict, le Catalan avait choisi de se tester sur une moto de série. Car, s'il n'a pas de réel enjeu sportif pour la saison en cours, Marquez doit d'ores et déjà préparer l'année 2023. En déliquescence depuis que son pilote N.1 doit se tenir à l'écart, Honda espérait le retour de Marquez pour ne pas manquer le développement de nouvelle machine.
Satisfait de la réaction de son organisme lors des tests officiels effectués à Misano la semaine dernière - même s'il a souffert de nombreuses courbatures - l'Espagnol a donc acté son retour en Aragon. Une date qu'il n'a pas choisie au hasard : le Motorland est l'un de ses jardins. Il s'y est imposé à cinq reprises en MotoGP et y avait fini deuxième l'année dernière, alors qu'il était encore en convalescence.
Pilote Honda le mieux classé au championnat alors qu'il n'a plus pris part au moindre Grand Prix depuis 100 jours, Marquez va tenter de profiter de la fin de saison pour être en pleine possession de ses moyens en 2023. Et, peut-être, arbitrer le duel pour le titre entre Fabio Quartararo (Yamaha) et Francesco Bagnaia (Ducati)...
Grand Prix d’Aragon
Une autre chute à scooter mais pas de fracture : l'incroyable dimanche de Quartararo
18/09/2022 À 16:14
Grand Prix d’Aragon
Bastianini prive Bagnaia du coup parfait
18/09/2022 À 12:47