Adrian Mateos Diaz découvre le poker la première fois lorsqu’il est adolescent, à 16 ans, en regardant un tournoi de poker à la télévision. Il se prend alors de passion pour ce jeu et se documente sur ce jeu sur internet. Il adore la dimension mathématique du poker. A 18 ans, il dispute à Madrid ses premiers tournois de poker. Il signe une énorme performance très rapidement, en octobre 2012, en remportant plus de 32 000€ sur le CNP 770 Madrid ! Adrian Mateos multiplie aussi les parties de Cash Game au Casino de Madrid. Quelques mois plus tard, il signe un second succès en tournoi pour 100.000€ de gains.
En 2013, il dispute l’EPT Deauville et affronte le gratin du poker mondial et dispute pour la première fois un High Roller au droit d’entrée à 10.000€ et termine dans les places payées. Il gagne encore en confiance. Il décide de déménager et part s’installer à Londres. Il multiplie aussi les sessions en ligne. A cette époque, des milliers de joueurs disputent régulièrement des sessions en ligne. L’offre pour jouer sur des sites proposant du casino en ligne payant est aussi très riche. Après une victoire sur un tournoi sur le net, il empoche 300.000$ de gains et dispute, en 2013, les WSOPE à Enghien. Il signe un succès sur le Main Event pour 1.000.000 d’euros de gains. Il a réussi à dominer le Français Fabrice Soulier dans le Heads-up final.
Deux bracelets à Las Vegas
Poker
Erik Seidel, le collectionneur de bracelets WSOP
21/09/2021 À 16:26
Après cette victoire, il multiplie les voyages et les performances sur les plus beaux événements. Il décroche un titre EPT à Monte Carlo, en 2015, pour 1,7 million de dollars de gains. Il se rend ensuite à Las Vegas, la Mecque du poker et remporte un bracelet WSOP. Quelques années après, il remporte un autre bracelet. Il devient joueur sponsorisé Winamax en 2017. Depuis, le joueur fréquente très régulièrement le circuit High Stakes, c’est-à-dire les tournois de poker aux droits d’entrée les plus élevés de la planète. Sur ces évènements, il a l’occasion de côtoyer des joueurs comme Stephen Chidwick, ou le Français Jean-Noel Thorel. Il est toujours aussi affamé de titres.
Poker
Victor Choupeaux s’impose sur un tournoi en Floride
06/08/2021 À 10:50
Poker
Grosse affluence en perspective pour les WSOP 2021
22/07/2021 À 10:59