Si on attendait voir Lucas Chanavat et Baptiste Gros, ce sont finalement Maurice Manificat et Richard Jouve qui ont été sélectionnés pour le sprint par équipes des JO de Pyeongchang. Un choix osé mais payant puisque le duo a décroché une magnifique médaille de bronze ce mercredi, derrière la Norvège et la Russie sous bannière olympique. C'est la 14e médaille de l'équipe de France en Corée du Sud. Le record de Sotchi (15) n'est plus très loin.

PyeongChang
Bjoergen est bien sur le toit de l'Olympe
25/02/2018 À 07:51

Après le bronze décroché avec le relais 4x10km, c'est la deuxième médaille glanée par le ski de fond tricolore sur les neiges coréennes. Du jamais vu pour les Bleus aux JO jusque-là.

Et de deux pour Manificat

C'est d'ailleurs le même podium qu'il y a trois jours. Ce bronze n'était pas forcément attendu dans le camp français mais il vient récompenser un choix tactique assumé par les coaches. Laissé au repos en raison du profil de la piste, Chanavat a été contraint de laisser sa place à Manificat. Au fond du gouffre après sa 5e place sur le 15km libre, le skieur de Sallanches a retrouvé depuis de belles couleurs, avec la 3e place du relais.

Maurice Manificat (France) derrière les Etats-Unis et la Norvège lors du sprint par equipes des Jeux de Pyeongchang

Crédit: Getty Images

Revigoré, "Momo" a bien géré sa finale. D'abord prudent, le Français a ensuite accéléré pour lâcher l'Italien Noeckler. Dans l'ultime boucle, Jouve a d'abord distancé Halfvarsson dans la bosse puis a résisté au retour du Suédois dans la dernière ligne droite pour finir le travail.

Reine de ce "team sprint", la Norvège a, elle, survolé les débats. Martin Johnsrud Sundby et Johannes Hosflot Klaebo ont offert un 12e titre olympique à leur pays à Pyeongchang. Le jeune Norvégien (21 ans) n'a eu besoin que d'une seule attaque lors de son avant-dernier relais pour distancer la concurrence. Déjà sacré avec le relais 4x10km et le sprint en style classique, Klaebo récolte ainsi une troisième médaille d'or. Soit autant que notre Martin Fourcade national.

PyeongChang
Manificat se voit aller jusqu'aux JO de Pékin
23/02/2018 À 07:05
PyeongChang
Manificat : "Cette médaille, on la dédie à Lucas"
21/02/2018 À 14:35